Afrique

L'Algérie reprend les liaisons maritimes de voyageurs avec l'Espagne et la France

Une image d'Alger et son port avec des ferry amarrés, une semaine après l'annonce de la fermeture des frontières pour cause de pandémie de Covid-19, le 24 mai 2020.
Une image d'Alger et son port avec des ferry amarrés, une semaine après l'annonce de la fermeture des frontières pour cause de pandémie de Covid-19, le 24 mai 2020.
© AP Photo/Fateh Guidoum

L'Algérie va reprendre ses liaisons maritimes pour le transport de voyageurs avec l'Espagne et la France, interrompues depuis mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

Alger a vu son dernier ferry en provenance de Marseille le 19 mars 2020. Deux jours après l'Algérie a fermé aussi ses liaisons aériennes pour cause de pandémie de Covid-19. Les frontières aériennes ont rouvert depuis le 1er juin pour 7 pays seulement.

En pleine crise des visas,  c'est donc une bonne nouvelle qu'annonce le ministère des Transports : l'Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV) va reprendre son activité "à destination de l'Espagne à partir du 21 octobre et de la France à partir du 1er novembre".

(RE)voir : France - Algérie : face à l'accumulation des griefs, comment sortir de la crise ?
Chargement du lecteur...

L'entreprise publique assurera une rotation hebdomadaire à destination d'Alicante, en Espagne, qui se fera par alternance, à partir des ports d'Alger et d'Oran (ouest). Un voyage par semaine est prévu vers la France, à destination de Marseille.

"L'éventuelle programmation de voyages supplémentaires vers d'autres destinations sera examinée par les hautes autorités, selon les développements de la situation sanitaire du pays", a précisé le ministère des Transports.

Après une flambée des cas de coronavirus, l'Algérie, pays le plus peuplé du Maghreb (près de 44 millions d’habitants), enregistre depuis plusieurs semaines une décrue du nombre de cas.