Afrique

Le 11 africain de la semaine (du 3 au 10 mai)

Le milieu algérien de West Ham, Saïd Benrahma.
Le milieu algérien de West Ham, Saïd Benrahma.
AI / Reuters / Panoramic

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine du 3 au 10 mai, c'est le milieu algérien de West Ham, Saïd Benrahma, qui s'est illustré en inscrivant un doublé lors de la victoire de son équipe sur la pelouse de Norwich (0-4).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE :

Saïd Benrahma (Algérie - West Ham)

De retour dans le onze de départ des Hammers dimanche sur la pelouse de Norwich, Saïd Benrahma a fait mieux que rendre la confiance donnée par son entraîneur David Moyes. Après avoir ouvert le score dès l'entame d'un tir du droit, le natif d'Aïn Temouchent a doublé la mise d'une superbe reprise de volée dans le temps additionnel de la première mi-temps. Cet ancien de l'OGC Nice porte ainsi son total de la saison à huit réalisations en Premier League.

Peut-être un début de revanche pour Saïd Benrahma, que son coach avait recadré en février dernier, après que le Fennec ait eu un accrochage avec lui à la suite d'un remplacement en cours de jeu. « Je veux que Saïd soit un joueur d’équipe, il l’est déjà, je veux qu’il crée et marque des buts, il faut qu’il comprenne quand est-ce qu’il faut dribbler, faire la passe, et garder le ballon. Ce sont les éléments-clés pour Saïd », avait dit David Moyes. Le message semble passé.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)

Gardien de but : Munir Mohamedi (Maroc - Hatayspor)

Face au champion de Turquie, Trabzonspor, Munir Mohamedi s'est distingué d'entrée en détournant le penalty de Bakasetas. Auteur par la suite de quatre arrêts, celui qui disputa la Coupe du monde 2018 avec les Lions de l'Atlas a permis à son équipe de prendre confiance et d'arracher un nul malgré le but encaissé (1-1). Avec huit matchs sans encaisser de buts, le natif de Melilla fait partie des valeurs sûres de Süper Lig à son poste.

Latéral droit : Alex Iwobi (Nigeria - Everton)

Titularisé dans le couloir droit, Alex Iwobi a justifié le choix de son entraîneur en servant Mykolenko pour l'ouverture du score, dimanche à Leicester (1-2). Dans ce match important pour le maintien des Toffees, le Super Eagle n'a pas démérité à un poste défensif inhabituel pour lui, et pris sa part dans la victoire de son équipe.

Défenseur central : Joseph Okumu (Kenya - La Gantoise)

Joseph Okumu a inscrit en fin de match le but de la victoire face à Malines (1-0), le premier de sa saison dans l'élite belge. Devenu un incontournable dans l'arrière-garde de la Gantoise depuis son arrivée de Suède l'été dernier, le grand gabarit (1m94) avait précédemment sauvé son camp à trois minutes de la pause. Doublement décisif donc, l'international kényan avait été appelé chez les Harambee Stars avant la CAN 2019 alors qu'il jouait en troisième division américaine.

Défenseur central : Joseph Aidoo (Ghana - Celta Vigo)

Sûr et concentré, Joseph Aidoo a bien fait ce qu'il avait à faire lors de la large victoire du Celta Vigo sur le Deportivo Alaves (4-0). Revenu en sélection en mars après avoir été écarté en début d'année pour la CAN, cet ancien du club d'International Allies dans la grande banlieue d'Accra a pour mentor l'ancien défenseur du Bayern Munich, Sammy Kuffour.

Latéral gauche : Zaidu Sanusi (Nigeria - FC Porto)

L'histoire retiendra que Zaidu Sanusi a marqué le but du titre pour le FC Porto, samedi sur le terrain de son grand rival du Benfica (1-0). Le Super Eagle a fait trembler les filets à la suite d'une contre-attaque dans le temps additionnel pour donner aux Dragons une avance irrattrapable de neuf points à une journée de la fin du championnat.

Milieu offensif droit : Omar Marmoush (Egypte - Stuttgart)

Dans un match important dans l'optique du maintien face au Bayern Munich, Omar Marmoush a mis le VfB Stuttgart sur les rails d'un bon résultat (2-2) en délivrant la passe décisive à Tiago Tomas sur l'ouverture du score. Remplacé à la pause pour des raisons tactiques, le Pharaon aurait pu faire encore mieux en gagnant son duel contre Neuer. Finaliste de la dernière CAN, l'ancien de Wadi Degla aura bien mis à profit son prêt, lui qui est arrivé l'été dernier de Wolfsbourg.

Milieu défensif : Seko Fofana (Côte d'Ivoire - Lens)

Leader technique souvent, leader d'effort toujours, Seko Fofana a une nouvelle fois été le principal moteur du RC Lens, dimanche à Reims (1-2). Le capitaine des Sang et Or s'est arraché pour inscrire un but que nul n'attendait plus dans le temps additionnel de la seconde période. Celui qui a mis l'an dernier l'équipe nationale ivoirienne entre parenthèses a encore fait apprécier sa qualité de percussion.

Milieu défensif : Geoffrey Kondogbia (Centrafrique - Atlético Madrid)

L'un des meilleurs sur le terrain, dimanche lors du derby madrilène sur la pelouse du Wanda Metropolitano, Geoffrey Kondogbia s'est multiplié dans l'entrejeu, coupant de nombreuses trajectoires et bonifiant autant de ballons. En réserve de l'équipe nationale centrafricaine depuis l'été dernier, celui que les Espagnols ont surnommé "El Pulpo" (la pieuvre) réserve sa réponse quant à un prochain retour parmi les Fauves.

Milieu offensif gauche : Saïd Benrahma (Algérie - West Ham)

De retour dans le onze de départ des Hammers dimanche sur la pelouse de Norwich, Saïd Benrahma a fait mieux que rendre la confiance donnée par son entraîneur David Moyes. Après avoir ouvert le score dès l'entame d'un tir du droit, le natif d'Aïn Temouchent a doublé la mise d'une superbe reprise de volée dans le temps additionnel de la première mi-temps. Cet ancien de l'OGC Nice porte ainsi son total de la saison à huit réalisations en Premier League.

Attaquant : Didier Lamkel Zé (Cameroun - Metz)

Didier Lamkel Zé s'est occupé de tout, dimanche, lors de la victoire du FC Metz sur l'Olympique Lyonnais (3-2). Très mobile et disponible, l'attaquant camerounais ouvre le score d'un subtil petit piqué à la conclusion d'une contre-attaque. C'est ensuite lui qui provoque l'expulsion du défenseur Thiago Mendes. Arrivé cet hiver après un prêt express à Khimki, en Russie, le joueur formé à l'Académie des Brasseries du Cameroun fait du bien aux Grenats.

Attaquant : Sadio Mané (Sénégal - Liverpool)

Replacé dans l'axe en seconde période après l'entrée en jeu du Colombien Luis Diaz, Sadio Mané a été l'un des artisans du renversement de situation opéré par Liverpool, mardi dernier sur la pelouse de Villarreal. Après avoir délivré un ballon de but, manqué par Diaz, le champion d'Afrique a profité d'une sortie totalement ratée du gardien Rulli pour marquer le but de la victoire des Reds, qualifiés pour la finale de la Ligue des Champions.