Afrique

Le 11 africain de la semaine (du 01 au 08 mars)

Ismaël Bennacer (Milan AC)
Ismaël Bennacer (Milan AC)
Inside / Panoramic

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu de terrain algérien du Milan AC, Ismaël Bennacer, désigné homme du match, qui s'est illustré lors de la victoire de son équipe sur le terrain de Naples (0-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Ismaël Bennacer (Algérie - Milan AC)


Omniprésent à la manœuvre, Ismaël Bennacer a été l'un des grands artisans du court mais précieux succès du Milan AC sur le terrain du Napoli (0-1), dans un choc du haut du tableau. Très juste dans toutes ses orientations, l'international algérien, qui fut désigné meilleur joueur de la CAN 2019 remportée par les Fennecs, a fluidifié le jeu des hommes de Stefano Pioli, relancés dans la course au scudetto.

Après un début de saison compliqué, Ismaël Bennacer retrouve son meilleur niveau au meilleur des moments pour un Milan en quête de scudetto. Déjà désigné meilleur joueur du derby milanais en demi-finale de Coupe d’Italie contre l’Inter, a été de nouveau choisi comme meilleur joueur du choc sur le terrain du Napoli. « Il nous reste dix finales à jouer. Restons humbles et déterminés", a-t-il tweeté après cette rencontre. Les adversaires sont prévenus.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)

 

Gardien de but : Yassine Bounou (Maroc - FC Séville)


Si le FC Séville a calé sur le terrain du relégable Alaves (0-0), Yassine Bounou a fait sa part du travail en gardant sa cage inviolée pour la douzième fois en 22 matchs de Liga cette saison. Seul Alex Remiro (Real Sociedad) a fait mieux que le Marocain avec 14 rencontres sans encaisser de but.

Latéral droit : Mohamed Dräger (Tunisie - Lucerne)


Parti cet hiver se relancer en Suisse, Mohamed Dräger brille de mille feux avec le FC Lucerne. Alors que son équipe, à la lutte pour le maintien, était menée 2-0 sur le terrain des Young Boys Berne, champions en titre, l'international tunisien l'a aidé à redresser la barre et inscrit lui-même le but égalisateur (2-2). Déjà le troisième pour le finaliste de la Coupe Arabe sous ses nouvelles couleurs.

Défenseur central : Ismaël Kandouss (Maroc - Union Saint-Gilloise)


Ismaël Kandouss est passé par toutes les émotions, samedi soir à Courtrai. Coupable d'une perte de balle fatale sur l'ouverture du score des hôtes, le défenseur franco-marocain s’est magnifiquement rattrapé en inscrivant le deuxième but de son équipe, de la tête, sur un coup-franc. International U23 marocain, ce binational est gardé à l'œil par Vahid Halilhodzic, le sélectionneur des Lions de l'Atlas.

Défenseur central : Kevin Akpoguma (Nigeria - Hoffenheim)


Kevin Akpoguma s'est montré d'une solidité sans faille au cœur de la ligne de défense, dimanche à Cologne (0-1). Auteur de 5 tacles et d'une interception, l'international nigérian n'a rien laissé passer, et a grandement contribué à la victoire décrochée à l'heure de jeu par son équipe, 4e du classement de la Bundesliga. Après avoir représenté la Nationalmannschaft dans les catégories jeunes, il a rejoint les Super Eagles fin 2020.

Latéral gauche : Karim Hafez (Egypte - Yeni Malatyaspor)


Karim Hafez a montré une intéressante activité dans son couloir, lors de la victoire du Yeni Malatyaspor sur l'Adana Demirspor (1-0). Solide au duel, l'Egyptien passé par le RC Lens aura aussi offert des solutions offensives sur ce côté d'où est venu le but victorieux, inscrit par un autre ex-Lensois, en la personne du Franco-Marocain Mounir Chouiar.

Milieu défensif : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - Milan AC)


92% de passes réussies, 3 interceptions, 2 duels aériens remportés : les statistiques de Franck Kessié illustrent l'abattage du milieu de terrain, dimanche sur le terrain du Napoli (0-1). Revenu de la CAN avec une blessure aux côtes, l'international ivoirien remonte en puissance au bon moment, alors qu'il reste dix rencontres de Serie A pour décrocher un titre de champion d'Italie.

Milieu défensif : Mario Lemina (Gabon - Nice)


Mario Lemina a certes subi un petit pont de Lionel Messi, mais cette déconvenue reste anecdotique à côté de l'abattage du milieu de terrain. Impressionnant dans les duels, le Gabonais a coupé de très nombreuses transmissions des attaquants parisiens (6 interceptions en un peu plus d'une heure de présence sur la pelouse de l'Allianz Riviera). De quoi oublier une CAN durant laquelle le Covid l'a privé de la moindre apparition.

Milieu relayeur : Ismaël Bennacer (Algérie - Milan AC)


Omniprésent à la manœuvre, Ismaël Bennacer a été l'un des grands artisans du court mais précieux succès du Milan AC sur le terrain du Napoli (0-1), dans un choc du haut du tableau. Très juste dans toutes ses orientations, l'international algérien, qui fut désigné meilleur joueur de la CAN 2019 remportée par les Fennecs, a fluidifié le jeu des hommes de Stefano Pioli, relancés dans la course au scudetto.

Ailier droit : Riyad Mahrez (Algérie - Manchester City)


Pas de jaloux. Comme le Belge Kevin De Bruyne, Riyad Marhez a vu double face à Manchester United. D'abord plutôt discret, l'international algérien est monté en puissance après la pause. Une reprise de volée sur un corner très bien tiré par De Bruyne (68e), puis un deuxième but quand, lancé dans le dos de la défense par Gündogan, le meilleur buteur des Cityzens cette saison (21 buts) place une frappe surpuissante du gauche dans la lucarne de De Gea (92e).

Avant-centre : Islam Slimani (Algérie - Sporting Portugal)


En panne de temps de jeu et de confiance à l'Olympique Lyonnais, Islam Slimani est parti se relancer au Sporting Portugal cet hiver. Un choix payant pour l'heure, puisque l'anciendu CR Belouizdad a retrouvé la joie de jouer. Face à Arouca, le meilleur buteur de l'histoire des Fennecs y est allé de son doublé en début de seconde période pour donner la victoire aux Leoes (2-0). Avec un but inscrit toutes les 91 minutes, l'ancien champion d'Afrique est le deuxième attaquant le plus efficace du Sporting depuis Jardel en 2001/2002.

Ailier gauche : Denis Bouanga (Gabon - Saint-Etienne)


Denis Bouanga a porté l'AS Saint-Etienne, dimanche face à Metz (1-0). Au cours de cette rencontre capitale en vue du maintien en Ligue 1, le Gabonais a libéré Geoffroy-Guichard d'une reprise de volée, sur un centre dévié du Malien Falaye Sacko. Privée du doublé en fin de match par un montant, la Panthère a aussi beaucoup travaillé défensivement, notamment pour compenser l'absence du Tunisien Wahbi Khazri au coup d'envoi.