Afrique

Le 11 africain de la semaine (du 06 au 13 septembre)

© Proshots / Panoramic

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est Mohammed Kudus, attaquant ghanéen de l'Ajax Amsterdam, qui s'est particulièrement illustré avec un doublé lors de la victoire des siens face à Heerenveen (5-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mohammed Kudus (Ghana - Ajax Amsterdam)


Titularisé pour la première fois de la saison en championnat, Mohammed Kudus s'est montré digne de la confiance de son entraîneur, samedi face à Heerenveen (5-0). Auteur d'un doublé en onze minutes au retour des vestiaires, le Ghanéen a assommé ses adversaires. Après une première saison tronquée par une grave blessure au genou, l'ancien de la prestigieuse Right to Dream Academy espère s'imposer sous ses prestigieuses couleurs.

Capable d'occuper plusieurs postes offensifs, Mohammed Kudus boucle une semaine parfaite, commencée par un match XXL contre les Glasgow Rangers (4-0) en Ligue des Champions, au cours duquel l'attaquant a réussi 100% de ses passes et signé une passe décisive puis un but en l'espace d'une minute. Celui qui a inscrit 5 buts en 16 sélections postule évidemment à une place dans le groupe du Ghana pour le Mondial au Qatar, qui verra les Black Stars jouer la quatrième phase finale de leur histoire.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)

 

Gardien de but : Mory Diaw (Sénégal - Clermont)


Dans la droite ligne de son début de saison réussi, Mory Diaw a encore répondu présent face à Strasbourg (0-0). Ses interventions ont rassuré son équipe, et la chance était là pour lui donner un coup de pouce quand il paraissait battu. L'ancien Parisien a là de quoi susciter l'intérêt du sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, confronté à la panne de temps de jeu de son numéro 2 désigné Alfred Gomis.

Latéral droit : Noussair Mazraoui (Maroc - Bayern Munich)


Pour sa première titularisation en Bundesliga, Noussair Mazraoui s'est montré décisif. Auteur d'une prestation défensive solide dans son couloir droit sur le terrain du VfB Stuttgart (2-2), l'international marocain a servi Jamal Musiala, auteur du second but. Longtemps écarté par Vahid Halilhodzic, l'ancien de l'Ajax Amsterdam va retrouver les Lions de l'Atlas désormais dirigés par Walid Regragui.

Défenseur central : Alidu Seidu (Ghana - Clermont)


Ancien ailier, Alidu Seidu s'épanouit ces dernières semaines dans la défense à trois de Clermont. Face à Strasbourg (0-0), son déficit de taille ne l'a pas empêché de se montrer autoritaire et efficace dans les duels. Egalement juste dans la relance, le petit gabarit a rayonné. Son nom apparaît dans liste du sélectionneur des Black Stars, Otto Addo, pour les matchs amicaux de septembre face au Brésil et au Nicaragua. De bon augure à un peu plus de deux mois du Mondial.

Défenseur central : Youssouf Ndayishimiye (Burundi - Basaksehir)


Vainqueur sur la pelouse du rival local de Besiktas (0-1), Basaksehir a pu s'appuyer sur la prestation de Youssouf Ndayishimiye en défense centrale. Solide, l'international burundais a remporté cinq duels aériens et réussi quelques interceptions salutaires. Egalement capable d'évoluer un cran au-dessus, le natif de Bujumbura n'a pas volé son titre d'homme du match.

Latéral gauche : Ramy Bensebaini (Algérie - Borussia Mönchengladbach)


Ramy Bensebaini a rendu une copie très propre lors du déplacement de son équipe à Fribourg, équipe en forme de ce début de saison de Bundesliga (0-0). Concentré et solide dans les duels (5 gagnés dans les airs), l'international algérien issu de l'Académie du Paradou AC a une nouvelle fois montré qu'on pouvait compter sur lui.

Milieu offensif droit : Zakaria Aboukhlal (Maroc - Toulouse)


Si Toulouse s'est donné de l'air en battant Reims (1-0), le promu le doit en grande partie à Zakaria Aboukhlal. L'ancien joueur de l'AZ Alkmaar a su créer le désordre par ses courses rapides. Récompensé de ses efforts par le but de la victoire, l'international marocain provoque également l'expulsion d'un adversaire, facilitant la tâche des Violets. Retenu par le nouveau sélectionneur des Lions de l'Atlas, Walid Regragui, l'ailier postule à une place dans le groupe pour le Mondial.

Milieu défensif : Haris Belkebla (Algérie - Brest)


Très présent au combat devant sa défense, l'international algérien Haris Belkebla a contribué de façon substantielle à la belle tenue de Brest sur la pelouse du PSG. Battus par la plus petite des marges, les Bretons auraient pu faire mieux encore si un autre Fennec, Islam Slimani, n'avait pas manqué un penalty en seconde période.

Milieu défensif : Salis Abdul Samed (Ghana - Lens)


Il colmate les brèches, coupe les transmissions adverses et rééquilibre le jeu par ses passes : Salis Abdul Samed s'affirme comme la plaque tournante du milieu le terrain lensois. Face à Troyes (1-0), le Ghanéen a de nouveau fait parler ses qualités. Il en faudra toutefois visiblement davantage pour apparaître dans la liste des Black Stars alors que la Coupe du monde approche à grands pas.

Milieu offensif gauche : Dango Ouattara (Burkina Faso - Lorient)


Dango Ouattara enchaîne les prestations de haute volée en ce début de saison. Face à Nantes (3-1), c'est lui qui égalise d'un magistral coup franc, avant de se muer en passeur décisif sur le troisième but, inscrit par le Malien Ibrahima Koné. Intenable avec ses 5 dribbles réussis et ses 11 duels gagnés, Dango a rendu les Canaris dingos. Avec déjà 3 buts et 3 passes décisives à son compteur, le Burkinabè n'est devancé que par Neymar et Lionel Messi. Excusez du peu.

Attaquant de pointe : Mohammed Kudus (Ghana - Ajax Amsterdam)


Titularisé pour la première fois de la saison en championnat avec l'Ajax Amsterdam, Mohammed Kudus s'est montré digne de la confiance de son entraîneur, samedi face à Heerenveen (5-0). Auteur d'un doublé en onze minutes au retour des vestiaires, le Ghanéen a assommé ses adversaires. Après une première saison tronquée par une grave blessure au genou, l'ancien de la prestigieuse Right to Dream Academy espère s'imposer sous ses prestigieuses couleurs.

Attaquant de pointe : Musa Barrow (Gambie - Bologne)


Musa Barrow s'est réveillé au bon moment. Alors que Bologne était mené par la Fiorentina, l'attaquant gambien a égalisé cinq minutes plus tard, avant de frôler par deux fois le doublé. Pas toujours titulaire depuis le début de la saison, le quart de finaliste de la dernière CAN a su propulser les Rossoblu vers leur première victoire de l'exercice 2022-2023.