Afrique

Le 11 africain de la semaine (du 07 au 14 décembre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le Zambien de Leicester Patson Daka qui s'est illustré en inscrivant un but et en délivrant une passe décisive lors de la victoire de son équipe face à Newcastle (4-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Patson Daka (Zambie - Leicester)


Patson Daka a participé au festival offensif réussi par Leicester contre Newcastle (4-0). Bien servi au point de penalty, l'attaquant zambien a pris son temps pour marquer son deuxième but de la saison en Premier League, avant de célébrer cette réussite par un salto très impressionnant. Et pour ne rien gâter, c'est lui qui offre la passe décisive à James Maddison sur le quatrième but des Foxes.

Premier joueur de son pays à marquer en phase de poules de Ligue des Champions, Patson Daka s'impose petit à petit en Premier League. La pression des objectifs, le Chipolopolo connaît : champion d'Afrique des moins de 20 ans à domicile en 2017, il joua au Red Bull Salzbourg aux côtés d'Erling Haaland avant de succéder au Norvégien sans avoir à pâlir de la comparaison statistique.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)



Gardien de but : Hervé Koffi (Burkina Faso - Charleroi)


Sous la neige, dans des conditions météorologiques dantesques, Charleroi a arraché une précieuse victoire à domicile contre Ostende (1-0). Un résultat positif qui doit beaucoup au talent d'Hervé Koffi. Sauvé par son poteau, l'international burkinabé a réussi une jolie série de parades pour garder sa cage inviolée. Une sixième cette saison pour l'ancien de l'ASEC Mimosas, médaillé de bronze de la CAN 2017.

Latéral droit : Youcef Atal (Algérie - Nice)


Pas épargné par les blessures, Youcef Atal fait partie des tous meilleurs d'Afrique à son poste lorsqu'il est en pleine possession de ses moyens. C'était le cas avec l'OGC Nice, dimanche à Rennes (1-2). La victoire des Aiglons doit beaucoup au Fennec, auteur d'un gros travail de sape dans son couloir, avec pour récompense ce but du break, d'une frappe éclair sous la barre d'Alfred Gomis.

Défenseur central : Loïc Bessilé (Togo - Charleroi)


Formé à Toulouse et passé par la réserve de Bordeaux, Loïc Bessilé s'est expatrié pour trouver du temps de jeu. Face à Ostende, le jeune international togolais a livré une prestation de qualité dans les deux surfaces. Dangereux sur les phases arrêtées offensives, il est récompensé d’un deuxième but cette saison, après un corner qu'il avait lui-même obtenu.

Défenseur central : Aïssa Mandi (Algérie - Villarreal)


Transféré cet été du Betis Séville à Villarreal, Aïssa Mandi a mis à profit sa huitième titularisation de la saison pour réussir un match référence. Face au Rayo Vallecano, le champion d'Afrique a ouvert le score pour le sous-marin jaune sur un corner, avant de sauver son camp sur la ligne après l'heure de jeu. Solide dans les duels et excellent dans la relance, le Fennec a été logiquement désigné homme du match.

Latéral gauche : Ghislain Konan (Côte d'Ivoire - Reims)


Positionné devant une défense à trois, Ghislain Konan s'en est donné à cœur joie dans son couloir. Face à des Stéphanois dépassés, l'Ivoirien a multiplié les courses et amené le danger : c'est l'ancien de l'ASEC Mimosas qui centre sur le penalty de l'ouverture du score, marqué par El Bilal Touré, c'est encore lui qui effectue deux passes qui auraient pu s'avérer décisives pour le jeune Malien.

Milieu défensif : Mario Lemina (Gabon - Nice)


Le football ne se résumé pas aux chiffres, mais ceux-ci en disent parfois beaucoup. Sur le terrain de Rennes, dans un choc entre prétendants au podium de Ligue 1, Mario Lemina a récupéré 7 ballons et réussi 18 passes dans le camp adverse, soit le record de son équipe. L'expérimenté milieu de terrain s'annonce comme l'un des atouts des Panthères du Gabon à la prochaine CAN.

Milieu défensif : Alfred Duncan (Ghana - Fiorentina)


Alfred Duncan a rendu une bonne copie à l'occasion de la large victoire de la Fiorentina sur la Salernitana (4-0). Solide dans l'entrejeu, le Ghanéen s'est aussi montré offensivement en délivrant une passe décisive sur le but du break. Passé par une demi-douzaine de clubs de Serie A, ce joueur formé à l'Inter Milan n'a encore jamais joué la CAN avec les Black Stars.

Milieu offensif : Farid Boulaya (Algérie - Metz)


Si vingt minutes auront suffi à Metz pour plier le match face à Lorient (4-1), Farid Boulaya n'y est pas pour rien. Impliqué sur les deux premiers buts, avec un corner bien tiré et une transversale judicieuse, l'international algérien marque le troisième d'un magistral coup franc direct, son quatrième depuis le début de la saison, record des cinq grands championnats européens. Cerise sur le gâteau, c'est encore lui qui délivre la passe décisive sur la clôture du score.

Ailier droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Quand la situation peine à se débloquer, Liverpool peut toujours compter sur Mohamed Salah. Ce fut encore le cas ce week-end en Premier League. Si les Reds ont réussi à battre Aston Villa (1-0), c'est grâce à l'Egyptien. Dans la forme de sa vie en ce début de saison, le Pharaon a libéré les siens en obtenant puis en transformant un penalty après l'heure de jeu.

Avant-centre : Patson Daka (Zambie - Leicester)


Patson Daka a participé au festival offensif réussi par Leicester contre Newcastle (4-0). Bien servi au point de penalty, l'attaquant zambien a pris son temps pour marquer son deuxième but de la saison en Premier League, avant de célébrer cette réussite par un salto très impressionnant. Et pour ne rien gâter, c'est lui qui offre la passe décisive à James Maddison sur le quatrième but des Foxes.

Ailier gauche : Bamba Dieng (Sénégal - Marseille)


Salué par le maître en la matière, Jean-Pierre Papin, le retourné acrobatique de Bamba Dieng a transporté d'enthousiasme les supporters de l'OM et tous les amoureux des beaux gestes. Avant ce chef d'œuvre, le jeune Sénégalais avait été aussi disponible qu'inefficace sur son côté gauche. Tout est pardonné avec ce but d'anthologie, belle manière de fêter la signature de son nouveau contrat.