Afrique

Le 11 africain de la semaine (du 14 au 21 décembre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le défenseur marocain de Wolverhampton Romain Saïss qui s'est illustré, notamment en inscrivant le but de la victoire face à Brighton (1-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Romain Saïss (Maroc - Wolverhampton)


Romain Saïss a vécu une semaine très faste dans la défense des Wolves. Mercredi, c'est lui qui d'une volée bien placée, au bout du temps additionnel de la première période, offre la victoire face à Brighton (1-0). Auteur d'une prestation sans faille contre les Seagulls, le Lion de l'Atlas va récidiver contre Chelsea (0-0), rendant une excellente copie, faite d'interventions propres et de relances intelligentes.

De quoi valoir à l'ancien Angevin les éloges de son entraîneur, Bruno Lage. « Quand nos attaquants ne marquent pas, Saïss apparait. C’est pourquoi tout le monde le connaît comme le Maldini du Maroc », a salué le technicien portugais, heureux de l'état d'esprit affiché par son défenseur, titulaire en équipe nationale marocaine. « Il est là à chaque fois, il travaille dur et essaie d’améliorer son jeu. C’est tout à son honneur. »

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)



Gardien de but : Edouard Mendy (Sénégal - Chelsea)


Contre Wolverhampton (0-0), Edouard Mendy n'a eu qu'un arrêt à effectuer et l'a bien fait. Après cette intervention, assez précoce dans le match, suite à une tête de Dendoncker, l'ancien Rémois et Rennais a vécu un match tranquille. Restant sur quelques matchs en dessous de ses standards habituels, le Lion de la Teranga a renoué avec sa bonne habitude en gardant sa cage inviolée pour la douzième fois de la saison en Premier League.

Latéral droit : Carlos Akapo (Guinée équatoriale - Cadix)


A l'image de son équipe, Carlos Akapo s'est montré très généreux sur son côté, contribuant au nul réussi par Cadix sur le terrain du Real Madrid (0-0). Attentif et bien placé, le latéral droit a su lire les plans madrilènes. « Prendre un point ici, c’est presque synonyme de victoire », a-t-il déclaré après la rencontre. S'il a essentiellement défendu, l'international équato-guinéen a brillamment accompli sa mission.

Défenseur central : Romain Saïss (Maroc - Wolverhampton)


Romain Saïss a vécu une semaine très faste dans la défense des Wolves. Mercredi, c'est lui qui d'une volée bien placée, au bout du temps additionnel de la première période, offre la victoire face à Brighton (1-0). Auteur d'une prestation sans faille contre les Seagulls, le Lion de l'Atlas va récidiver contre Chelsea (0-0), rendant une excellente copie, faite d'interventions propres et de relances intelligentes.

Défenseur central : Papy Djilobodji (Sénégal - Gaziantep)


Désigné homme du match, Papy Djilobodji s'est montré intraitable dans les airs comme au sol lors de la démonstration défensive réussi par Gaziantep sur le terrain de Kayserispor (0-0). Parti poursuivre sa carrière en Turquie il y a trois saisons, l'ancien Nantais n'a plus été appelé en équipe nationale sénégalaise depuis le mois de mars 2018.

Latéral gauche : Tyronne Ebuehi (Nigeria - Venise)


Titularisé sur le côté gauche, Tyronne Ebuehi a rendu une excellente copie sur la pelouse de la Sampdoria (1-1). L'international nigérian a livré une rude bataille à Antonio Candreva, remportant bon nombre de ses duels. Révélation de la Coupe du monde 2018 avec les Super Eagles, ce Néerlandais de naissance avait ensuite vu son ascension stoppée nette en juillet 2018 par une rupture des ligaments croisés.

Milieu défensif : André Frank Zambo Anguissa (Cameroun - Naples)


André Frank Zambo Anguissa a livré une prestation de qualité lors du sommet de Serie A face au Milan AC (1-0). Prompt à jouer de son physique pour couper les transmissions adverses, le Lion Indomptable a également fait preuve d'une jolie technique dans le jeu en une touche de balle. Son entraîneur, Luciano Spalletti, soucieux de le perdre (ainsi que trois de ses coéquipiers) pendant la CAN, a qualifié cette dernière de "monstre invisible"...

Milieu relayeur : Sofian Kiyine (Maroc - Venise)


Il ne lui a manqué qu'un peu de justesse dans la zone de finition pour que son match soit parfait. Le plus présent offensivement des Arancioneroverdi,le Belgo-Marocain n'a cessé d'harceler les défenseurs de la Samp'. Formé au Standard Liège, celui qui évolue en Italie depuis 2015 a déjà porté les couleurs des Lionceaux de l'Atlas en moins de 20 ans et en moins de 23 ans.

Milieu offensif : Loïc Lapoussin (Madagascar - Union Saint-Gilloise)


Menée de deux buts par le Cercle Bruges, l'Union Saint-Gilloise a su retourner la situation pour s'imposer (3-2) et s'assurer de passer la nouvelle année en tête du classement. En réussissant 6 dribbles, l'international malgache a pris une part active dans la révolte de son équipe. Appelé régulièrement par les Barea depuis novembre 2020, ce natif de Rosny-sous-Bois a disputé toutes les qualifications du Mondial 2022 comme titulaire.

Ailier droit : Samuel Chukwueze (Nigeria - Villarreal)


C'est au terme d'un contre éclair que Samuel Chukwueze a scellé la victoire de Villarreal sur le terrain de la Real Sociedad (1-3). Le deuxième but de la saison pour le Nigérian, après un début d'exercice perturbé par une blessure aux ischio-jambiers. Il poursuivra le mois prochain son aventure internationale avec les Super Eagles, débutée par une victoire lors de la Coupe du monde U17 en 2015.

Avant-centre : Mustapha Yatabaré (Mali - Sivasspor)


A bientôt 36 ans, Mustapha Yatabaré continue d'être un buteur tout à fait recommandable. Sur le terrain de Kasimpasa, l'ancien Guingampais marque ses sixième et septième buts de la saison. De quoi se rapprocher un peu plus de la barre des 50 buts en Süper Lig turque, qui fait de lui l'un des meilleurs buteurs africains en activité dans ce championnat.

Ailier gauche : Riyad Mahrez (Algérie - Manchester City)


Passeur décisif pour le but du break de Manchester City face à Newcastle (5-0), Riyad Mahrez a ensuite inscrit le troisième d'une jolie reprise de volée. Le Fennec en est à 4 buts et 3 passes décisives en 14 matchs de Premier League cette saison, dont 6 comme titulaire. Il s'agit également de son cinquantième but avec Manchester City en 165 matchs toutes compétitions confondues.