Afrique

Le 11 africain de la semaine (du 22 février au 1er mars)

Hamed Junior Traoré, milieu ivoirien de Sassuolo
Hamed Junior Traoré, milieu ivoirien de Sassuolo
Image Sport / Panoramic

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le milieu offensif ivoirien de Sassuolo Hamed Junior Traoré, qui s'est illustré en inscrivant notamment le 1er but de son équipe, victorieuse face à la Fiorentina (2-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Hamed Junior Traoré (Côte d'Ivoire - Sassuolo)


Dans une forme exceptionnelle, Hamed Junior Traoré a fait parler la poudre face à la Fiorentina (2-1). Positionné sur le flanc droit des Neroverdi, ce milieu offensif axial de formation s'épanouit petit à petit à ce poste. Auteur d'un but d'une superbe frappe croisée au terme d'une action de classe, le natif d'Abidjan aurait pu signer un doublé si la transversale n'avait pas repoussé une de ses tentatives.

Ancien finaliste de la CAN des moins de 23 ans, le frère aîné du Red Devil Amad Diallo savoure une revanche sur le sort : vendu à la... Fiorentina durant l'hiver 2019, celui qui faisait les beaux jours d'Empoli avait ensuite vu ce transfert prometteur capoter pour des raisons administratives. Avec deux buts et autant de passes décisives en quatre matchs, le néo-international ivoirien est revenu de sa première CAN gonflé à bloc.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)

 

Gardien de but : Yassine Bounou (Maroc - FC Séville)


Yassine Bounou s’est illustré cette semaine en Ligue Europa en sauvant son camp à plusieurs reprises, face au Dinamo Zagreb (3-1). Attentif, auteur de plusieurs parades, non coupable sur le but encaissé, l'international marocain a fait bonne garde dimanche sur le terrain de l'Espanyol Barcelone (1-1). L'ancien du Wydad Casablanca poursuit sur sa bonne lancée depuis son retour de la CAN, quittée en quarts de finale avec les Lions de l'Atlas.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Rennes)


Hamari Traoré a été le principal détonateur offensif du Stade Rennais lors de la rencontre à haute intensité remportée à Montpellier (2-4). Le capitaine du club breton a d'abord effectué un superbe centre pour l'ouverture du score de Martin Terrier, avant de délivrer une seconde passe décisive, à Benjamin Bourigeaud celle-ci. Après une CAN décevante, il sera avec les Aigles en barrages face à la Tunisie pour tenter de décrocher une première qualification en Coupe du monde.

Défenseur central : Michael Ngadeu (Cameroun - La Gantoise)


"Le grand homme est de retour", avait tweeté La Gantoise après la fin de la CAN. Médaillé de bronze avec le Cameroun, Michael Ngadeu a repris sa place de titulaire dans l'axe de la défense des Buffalos, et ceux-ci n'ont pas eu à s'en plaindre. Sa solidité dans les duels a contribué à la belle résistance offerte par son équipe, victorieuse sur le terrain du Standard de Liège (0-1) après avoir pourtant été réduite à dix.

Défenseur central : Alexander Djiku (Ghana - Strasbourg)


Auteur d'un retour parfait dans les pieds d'Amine Gouiri en début de rencontre, Alexander Djiku a donné le ton face à l'OGC Nice (0-0), incarnant la rigueur défensive strasbourgeoise. De quoi se relancer avant de disputer les barrages du Mondial 2022 avec les Black Stars du Ghana, qui affronteront les Super Eagles du Nigeria pour un duel entre anglophones.

Latéral gauche : Ambroise Oyongo (Cameroun - Montpellier)


Certes pas à meilleur défensivement sur l'ouverture du score rennaise, Ambroise Oyongo a fait mieux que se rattraper en marquant un but d'anthologie. D'une magistrale reprise de volée expédiée au fond du but d'Alfred Gomis, le latéral gauche relance le match et contribue à en faire un des plus spectaculaires de la saison en Ligue 1. Réduit à un rôle de remplaçant avec les Lions Indomptables, l'ancien de l'Impact Montréal a accepté ce nouveau statut, jouant les animateurs de vestiaire.

Milieu offensif droit  : Hamed Junior Traoré (Côte d'Ivoire - Sassuolo)


Dans une forme exceptionnelle, Hamed Junior Traoré a fait parler la poudre face à la Fiorentina (2-1). Positionné sur le flanc droit des Neroverdi, ce milieu offensif axial de formation s'épanouit petit à petit à ce poste. Auteur d'un but d'une superbe frappe croisée au terme d'une action de classe, le natif d'Abidjan aurait pu signer un doublé si la transversale n'avait pas repoussé une de ses tentatives.

Milieu défensif : Geoffrey Kondogbia (Centrafrique - Atlético Madrid)


Geoffrey Kondogbia a pris la lumière en Ligue des Champions, mercredi face à Manchester United (1-1). Solide au milieu du terrain, l'ancien Lensois et Monégasque a excellé dans son rôle de sentinelle, grâce à sa puissance et son placement optimal. Ses récupérations hautes ont permis aux Colchoneros de se procurer des occasions. En réserve de l'équipe nationale centrafricaine depuis l'été dernier, il a récemment rencontré le sélectionneur Raoul Savoy et pourrait revenir prochainement parmi les Fauves.

Milieu défensif : Rominigue Kouamé (Mali - Troyes)


Rominigue Kouamé a rayonné dans l'entrejeu troyen à l'occasion de la réception de l'Olympique de Marseille (1-1). Omniprésent à la récupération, le milieu de terrain s''est aussi illustré par sa capacité à se projeter en zone offensive. C'est au terme d'un de ses nombreux efforts, ponctué d'une avant-dernière passe, que l'ESTAC finira par égaliser. Natif de Lopou en Côte d'Ivoire, cet ancien de l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako compte une poignée de sélections avec les Aigles du Mali.

Milieu offensif gauche : Anthony Nwakaeme (Nigeria - Trabzonspor)


Avec trois buts et deux passes décisives en quatre matchs, Anthony Nwakaeme a réussi un mois de février de haute volée sous les couleurs de Trabzonspor. Vif et insinuant, l'ailier nigérian donne le but du break avant d'inscrire lui-même sur penalty le troisième, portant son total de la saison à neuf réalisations. Apparu une seule fois en équipe nationale, le natif de Lagos n'est pas pour rien dans le parcours brillantissime de Trabzonspor, qui survole la Süper Lig cette saison.

Attaquant : Ayoub El Kaabi (Maroc - Hatayspor)


Auteur d'un triplé, Ayoub El Kaabi a été le principal artisan de la victoire d'Hatayspor sur le Yeni Malatyaspor (5-2), dans le cadre de la 27e journée de Süper Lig. L’ancien buteur du Wydad Casablanca a frappé aux 21e, 34e et 84e minutes de cette rencontre spectaculaire. Diminué pendant la CAN, le Lion de l’Atlas se relance bien et porte ainsi son total de buts à 12 réalisations en 20 matchs de championnat cette saison.

Attaquant : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - FC Barcelone)


Arrivé libre dans les dernières heures du mercato d'hiver, Pierre-Emerick Aubameyang réussit des débuts remarquables avec le FC Barcelone. Buteur dans la semaine en Ligue Europa, le transfuge d'Arsenal a récidivé en Liga ce dimanche, ouvrant le score en fin de première période face à l'Athletic Bilbao (4-0). Rapide et opportuniste, le Gabonais incarne le Barça nouveau de Xavi, animé par ses recrues. Privé de CAN par une infection tenace au Covid, la Panthère rugit de nouveau en Catalogne.