Afrique

Le 11 africain de la semaine (du 23 au 30 août)

Michael Baucher / Panoramic

Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est Mohamed Camara, milieu de terrain de Monaco, qui s'est particulièrement illustré pour sa première titularisation avec son nouveau club lors du nul de son équipe sur le terrain du PSG (1-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mohamed Camara (Mali - Monaco)


Pour sa première titularisation avec l'AS Monaco, Mohamed Camara a fait l'unanimité, dimanche face au PSG (1-1). Rayonnant dans l'entrejeu, l'international malien a donné le ton du pressing intense effectué une heure durant par ses partenaires. Les chiffres ne mentent pas : avec 7 ballons récupérés, 8 duels gagnés et 4 fautes subies, la recrue arrivée ce mois-ci du Red Bull Salzbourg affiche le meilleur bilan de son équipe.

« Je suis satisfait de sa performance. Ce n'est pas facile pour Mo (Camara) parce qu'il est là depuis deux-trois semaines, il n'a pas joué une seule minute pendant la préparation. À cause de ça, il n'est pas au top physiquement. Mais il a montré, aujourd'hui, les qualités que nous avons cherché pour jouer vers l'avant », a réagi Philippe Clément, l’entraîneur de l’ASM, satisfait de tenir enfin le successeur d'Aurélien Tchouaméni, vendu au Real Madrid.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)

 

Gardien de but : Edouard Mendy (Sénégal - Chelsea)


Les journées de championnat se suivent et ne se ressemblent pas pour Edouard Mendy. Après avoir passé un après-midi difficile à Leeds le week-end dernier, le portier champion d'Afrique a rassuré les siens face à Leicester (2-1). Réduits à dix après 28 minutes de jeu, les Blues ont pu compter sur le Lion de la Teranga pour faire les quelques arrêts qu'il fallait.

Latéral droit : Falaye Sacko (Mali - Montpellier)


Après deux matchs assez catastrophiques en charnière centrale, Falaye Sacko a retrouvé son meilleur poste, dans le couloir droit. Lors du carton réussi par les Héraultais à Brest (0-7), l'ancien du Centre Salif Keita s'est montré à son avantage défensivement comme offensivement, délivrant ses deux premières passes décisives de la saison.

Défenseur central : Chancel Mbemba (RD Congo - Marseille)


Arrivé cet été du FC Porto, Chancel Mbemba s'affirme déjà comme l'un des maillons forts de l'Olympique de Marseille. Dimanche à Nice (3-0), son placement a été sans faille. Souvent très haut, le natif de Kinshasa a grandement contribué à couper les ailes des Aiglons. Impressionnant dans les duels, en particulier aériens, l'ancien d'Anderlecht apporte beaucoup de sécurité à sa nouvelle équipe.

Défenseur central : Yunis Abdelhamid (Maroc - Reims)


Si le Stade de Reims n'a toujours pas gagné cette saison, ce n'est pas faute d'avoir retrouvé sa solidité défensive. Allié au Belge Wout Faes, Yunis Abdelhamid y est pour beaucoup. Face à l'Olympique Lyonnais (1-1), l'international marocain a affiché une belle santé dans les duels, éteignant complètement le Brésilien Tetê, jusqu'alors très fringant.

Latéral gauche : Yasser Larouci (Algérie - Troyes)


Sans concurrence à son poste, Yasser Larouci enchaîne les matchs en ce début de saison. Face à Angers (3-1), le latéral passé par Liverpool a apporté son écot à la première victoire de l'ESTAC, avec une prestation solide dans son couloir gauche. International U21 français, le Franco-Algérien fait partie des joueurs susceptibles de rejoindre les Fennecs de Djamel Belmadi.

Milieu offensif droit : Joseph Paintsil (Ghana - Genk)


Très remuant, Joseph Paintsil s'est montré à son avantage lors de la victoire de Genk à Seraing (1-4). Auteur du but du break, l'ailier effectue ensuite la passe décisive sur le troisième. Arrivé récemment parmi les Black Stars du Ghana, le natif d'Accra postule à une place dans le groupe pour la Coupe du monde au Qatar, dans moins de trois mois.

Milieu axial : Mohamed Camara (Mali - Monaco)


Pour sa première titularisation avec l'AS Monaco, Mohamed Camara a fait l'unanimité, dimanche face au PSG (1-1). Rayonnant dans l'entrejeu, l'international malien a donné le ton du pressing intense réussi une heure durant par ses partenaires. Les chiffres ne mentent pas : avec 7 ballons récupérés, 8 duels gagnés et 4 fautes subies, la recrue estivale affiche le meilleur bilan de son équipe.

Milieu axial : Seko Fofana (Côte d'Ivoire - Lens)


Un milieu de terrain avec des statistiques d'attaquant : ainsi va Seko Fofana, maillon fortissime d'un fringant RC Lens. D'une frappe impressionnante de technique comme de puissance, c'est lui qui délivre son équipe face à Rennes (2-1). Celui qui a décidé de revenir en équipe nationale ivoirienne sera certainement courtisé jusqu'aux ultimes minutes du mercato estival.

Milieu offensif gauche : Moses Simon (Nigeria - Nantes)


Pas toujours efficace depuis le début de la saison, Moses Simon avait réglé la mire lors de la réception de Toulouse (3-1). Passeur sur l'ouverture du score des Canaris, le Super Eagle s'est lui-même chargé de clôturer la marque. Annoncé avec insistance en Premier League ces dernières semaines, le spécialiste du débordement et du salto continue de faire le bonheur des vainqueurs de la Coupe de France.

Attaquant de pointe : Boulaye Dia (Sénégal - Salernitana)


Avec un but et une passe décisive, Boulaye Dia n'a pas fait les choses à moitié pour ses débuts de titulaire avec la Salernitana. Le joueur prêté par Villarreal fait ainsi aussi bien que deux autres internationaux africains passés par la Serie A : l'Egyptien Mohamed Salah en 2015 avec la Fiorentina et le Marocain Achraf Hakimi en 2020 avec l'Inter Milan avait également démarré leur saison par un but et une passe décisive.

Attaquant de pointe : Umar Sadiq (Nigeria - Almeria)


Formé à la Spezia et révélé à l'AS Roma, Umar Sadiq a multiplié les prêts avant de s'épanouir à Almeria. Artisan important de la remontée, le natif de Kaduna a inscrit son deuxième but en trois matchs, contribuant à la belle victoire de son équipe sur le FC Séville (2-1). Des statistiques impressionnantes qui le rendront sans doute difficile à retenir en cas de belle offre.