Afrique

Le Nigeria va rapatrier ses ressortissants bloqués en Russie

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

C'est la fin du calvaire pour des centaines de supporters nigérians bloqués en Russie. Après s'être fait arnaquer lors du Mondial de football, ils vont finalement être rapatriés.
 

dans

Depuis quelques semaines, ces images tournent sur les réseaux sociaux : des supporters de foot qui dorment par terre, devant leur ambassade à Moscou. D'autres lancent des appels au secours pour rentrer chez eux. Leur point commun : tous ont été victimes d'une arnaque et se retrouvent bloqués en Russie, sans billet de retour, et sans un sou.

Nous avons pu reloger environ 200 Nigérians dans des abris, des foyers ou des dortoirs, pour les retirer de la rue.Steve Davies Ugbah, ambassadeur du Nigeria en Russie

Ismaïl Olamilekan, et son frère Sodiq, ont atterri dans une auberge de la banlieue de Moscou, délestés de leurs économies, et de leurs espoirs d'une nouvelle vie. Il leur reste le pass supporter, véritable sésame du Mondial, qu'ils ont acquis pour 250 000 nairas (600 euros) chacun. Une fortune pour ces jeunes.

Le pass supporter -qui accompagnait les billets de matchs- les a dispensé de visas, mais les a conduits vers des mésaventures.

Avant qu'on se décide à partir, l'homme qui nous a vendu le pass nous a dit qu'avec cela, on pourrait obtenir un travail et rester en Russie. Mais quand on est arrivés, on a découvert que c'était une arnaque, il a juste pris notre argent et nous a menti.

Ismail Olamilekan, ressortissant nigérian bloqué en Russie

Car ces pass ne sont ni un permis de travail, ni un permis de séjour. L'ONG russe Alternativa dénonce une entourloupe facile et rentable qui a dupé des dizaines d'amateurs de football. Les autorités nigérianes sont déterminées à poursuivre les responsables de la fraude.

On a déjà compilé quelques noms que nous remettrons aux autorités au Nigeria pour qu'elles enquêtent.Steve Davies Ugbah, ambassadeur du Nigeria en Russie

En attendant, le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé ce mercredi 17 juillet que tous les Nigérians seraient rapatriés rapidement.