Afrique

Libye : vingt-deux migrants, dont trois enfants, morts au large des côtes

TV5Monde

Vingt-deux migrants maliens, dont trois enfants, sont mort au large des côtes libyennes ce mardi 5 juillet. Les premiers témoignages parlent de morts par noyade ou déshydratation.

Il s'agirait de "noyades" ou de "déshydratations", selon les premiers témoignagnes de rescapés. Ce 5 juillet 2022, vingt-deux migrants maliens, dont trois enfants ont été retrouvés mort au large des côtes libyennes selon l’Organisation des Nations Unies (ONU). 

L’Organisation Internationale des migrations (OIM) affirme que 61 survivants ont été "récupérés par les garde-côtes libyens". Certains d’entre eux sont hospitalisés en raison d’un état de santé dégradé. Pour les autres, direction le centre de détention d'Al-Maya. 

Chargement du lecteur...

La Libye, l’un des passages clés pour rejoindre l’Europe 

La route entre la Libye, l’Italie et Malte constitue l’une des trois voies d’entrée pour les migrants en provenance d’Afrique. Entre le 1er janvier et le 26 mai 2021, 14 022 migrants ont emprunté ce chemin selon l’OIM. 
  Cette fois-ci, les migrants seraient partis de la ville libyenne de Zuwara, près de la frontière tunisienne le 22 juin dernier. Ils auraient ensuite embarqué sur un canot pneumatique avant de passer 9 jours en mer dans l’espoir de rejoindre les côtes européennes. 
 
Chargement du lecteur...
La Libye est devenue le second point de passage pour les migrants africains souhaitant rejoindre l’Europe. Cette route moins utilisée que l’enclave de Melilla entre le Maroc et l’Espagne l'est davantage que celle entre la Turquie, la Grèce et la Bulgarie.