Afrique

Mali : en période de soudure, la crise alimentaire menace

Chargement du lecteur...
@TV5Monde

Chaque année à cette saison, la vie devient plus difficile pour de nombreux paysans. 4 millions de personnes sont menacées par l'insécurité alimentaire au Mali à cause de la sècheresse. Reportage à Koundougou en pays dogon.

dans

Lire aussi notre dossier : Au Mali, la spirale inquiétante des tueries intercommunautaires

La terre est sèche. Il est impossible de cultiver en ce moment. La période de soudure commence, elle va durer jusqu'en septembre. Au village de Koundougou en pays dogon, la pénurie menace.

Nous sommes sur de la roche. Nous apportons de la terre ici pour faire des diguettes et pouvoir cultiver. Nous faisons des échalotes, mais maintenant, l'eau du barrage est tarie. Le peu que nous avons récolté, nous le vendons pour payer du riz.

Amadou Tapily, Cultivateur à Koundougou

Dans son grenier, Amidou n'a plus beaucoup de mil. Il rationne la famille pour tenir ces prochains mois. Sa femme, Sabara, doit préparer les repas pour leurs 4 enfants, tous en bas âge.

« A cause des mauvaises pluies, actuellement, c'est difficile. La saison n'a pas du tout été bonne! On se débrouille avec le peu que nous avons pour tenir durant la période de soudure », témoigne Sabara Tapily, Habitante de Koundougou.

Chaque année, le village de Koundougou est en insécurité alimentaire. Chaque année, le Programme Alimentaire mondial lui vient en aide. Mais cette année pourrait bien être la pire depuis 4 ans. 

Nous ne voulons pas juste venir ici et fournir de la nourriture, nous voulons aussi fournir des atouts et des projets communautaire comme l'eau, des barrages, des parcelles, et des routes pour desservir les marchés, de meilleures écoles. Comme cela, il y aura une meilleure résilience à long terme.

David Beasley, Directeur executif du Programme alimentaire mondial

L'ONG a remis en fonction un barrage qui va permettre de retenir plus d'eau dans les prochaines années mais aussi retenir les jeunes au village car ils auront de nouveau une activité.