Mali : la Minusma quitte son camp de Kidal

La mission de l'ONU au Mali est en train de quitter son camp de Kidal, au nord du pays. Cette ville stratégique et enjeu majeur de la bataille entre l’État central et les groupes armés séparatistes, indiquent plusieurs sources au sein de la mission.

Image
minusma ségou 230205

Photo d'illustration. La deuxième édition du festival Ségou’Art s’est déroulée du 31 janvier au 05 mars sur les rives du fleuve Niger à Ségou. Sous le thème « Patrimoine et Créativité », cette édition 2023 a été lancée sous l'égide de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali, le 31 janvier dernier. 

MINUSMA/Harandane Dicko
Partager1 minute de lecture

"Nous avons pris le départ de Kidal ce (31 octobre) matin", informe un responsable de la mission sur place, précisant que l'évacuation se faisait par la route. Cette vaste et délicate opération est anticipée depuis des semaines.

Retour des hostilités

Kidal est sous le contrôle de la rébellion à dominante touareg. Ces groupes armés qui avaient conclu un cessez-le-feu et un accord de paix avec le gouvernement en 2014 et 2015 viennent de reprendre les hostilités sur fond de départ annoncé de la mission onusienne, la Minusma.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Ces groupes armés s'opposent à ce que la Minusma remette ses camps aux autorités nationales. Les colonels qui ont pris le pouvoir par la force en 2020 ont fait de la restauration de la souveraineté sur le territoire un de leurs objectifs principaux.

Les autorités de transition ont réclamé et obtenu du Conseil de sécurité en juin le départ de la Minusma déployée depuis 2013 dans ce pays en proie au jihadisme et à une profonde crise multidimensionnelle.