Mali : reprise des vols Air France dès le 13 octobre

Air France annonce ce 10 octobre recommencer à desservir le Mali à partir de vendredi 13 octobre. Les vols pour le Burkina Faso devraient également reprendre, dans un deuxième temps, la compagnie est en pourparlers avec les autorités burkinabè.

Image
Avion Air France sur le tarmac de l'aéroport de Johannesbourg en Afrique du Sud.

Avion Air France sur le tarmac de l'aéroport de Johannesbourg en Afrique du Sud.

© AP Photo/Themba Hadebe
Partager1 minute de lecture

"En coordination avec la DGAC (Direction générale de l'aviation civile, NDLR) française et les autorités maliennes, Air France reprendra la desserte de Bamako depuis Paris-Charles de Gaulle à compter du 13 octobre 2023", a précisé un porte-parole de la compagnie à l'AFP.

Air France avait suspendu le 7 août ses vols à destination du Mali (sept vols par semaine) et du Burkina Faso (cinq vols par semaine) après la fermeture de l'espace aérien du Niger voisin, théâtre d'un coup d'État le 26 juillet.

"Air France travaille en étroite collaboration avec les autorités burkinabè afin de reprendre au plus vite sa desserte vers le Burkina Faso. La desserte de Niamey (Niger) reste quant à elle suspendue jusqu'à nouvel ordre", a ajouté mardi la compagnie.

La desserte de Bamako depuis Paris reprendra au rythme de "trois vols directs par semaine (les mardis, vendredis et dimanches)", selon la même source.
En outre, les vols vendus par Air France ne seront plus assurés par des avions de la compagnie, mais par "un Boeing 777-200 ER de la compagnie portugaise EuroAtlantic Airways", spécialisée dans la location d'appareils à des compagnies tierces, a indiqué Air France.

La compagnie a promis que cet aéronef répondait "en tout point aux réglementations françaises et européennes", et expliqué qu'il était "équipé de 30 sièges en cabine Business, 24 sièges en cabine Premium Economy et 239 en cabine Economy".

"Les prestations servies à bord seront les mêmes que sur les vols opérés par Air France. Les clients dont les vols sont annulés seront reportés sur les vols maintenus ou pourront modifier sans frais la réservation qui leur est proposée", ajoute le porte-parole de la compagnie.

Après la suspension des liaisons Paris-Bamako par Air France, les autorités maliennes avaient décidé le 11 août d'annuler l'autorisation de la compagnie d'exploiter cette ligne.

Ces autorités, dont les dirigeants militaires se sont solidarisés avec le gouvernement des militaires nigériens, ont qualifié la suspension de "manquement notoire" aux termes de l'autorisation d'exploitation accordée à la compagnie.

"Air France suit en permanence l'évolution de la situation géopolitique des territoires desservis et survolés par ses appareils et rappelle que la sécurité de ses clients et de ses équipages est sa priorité absolue", a conclu son porte-parole.