Afrique

Mali : "Sophie Pétronin est en bonne santé et n'est pas portée disparue"

Chargement du lecteur...

L'ex-otage française Sophie Pétronin est de retour au Mali. Contrairement à des affirmations de certains titres de presse étrangers ou maliens, elle n'est pas "portée disparue et elle est en bonne santé", souligne notre journaliste Anthony Fouchard qui a pu la joindre. La gendarmerie malienne entend pourtant l'appréhender.

Sophie Pétronin est en effet au Mali depuis plus de 8 mois. Elle y est retournée de son plein gré. Sophie Pétronin "a une fille adoptive au Mali qui a une vingtaine d'années aujourd'hui et qu'elle n'a plus vu durant les quatre ans de sa détention", explique Anthony Fouchard.  "Sophie Pétronin est en bonne santé. Elle n'est pas portée disparue", souligne le journaliste.
 

Sophie Pétronin est en bonne santé. Elle n'est pas portée disparue.

Anthony Fouchard, journaliste pour TV5 MONDE

Plusieurs des demandes de visas pour le Mali de l'ex-otage avaient été déboutées en Suisse ou en France. Elle a cependant "choisi d'aller retrouver sa fille adoptive", explique notre journaliste quitte à "passer par des chemins de traverse".
 



La gendarmerie malienne souhaite l'appréhender et recherche activement Sophie Pétronin. C'est ce qu'a confirmé auprès d'Anthony Fouchard le ministère de la sécurité publique du Mali.

Présente au Mali depuis mars 2021

Sophie Pétronin est présente au Mali depuis plus de 8 mois. Cette présence était officieuse, connue des services de sécurité du Mali et de la France selon le journaliste. Alors "pourquoi les autorités maliennes ont décidé de rendre ceci public aujourd'hui", s'interroge Anthony Fouchard.

Sophie Pétronin me confirme n'avoir jamais mis les pieds dans la région de Sikasso, surtout pas actuellement.
Anthony Fouchard, journaliste pour TV5 MONDE

Les autorités maliennes ont également affirmé  que Sophie Pétronin est presente dans la région de Sikasso dans le sud du pays, une region jugée dangereuse. "Sophie Pétronin me confirme n'avoir jamais mis les pieds dans la région, surtout pas actuellement", indique Anthony Fouchard.

Pouquoi un tel retour ? Est-elle consciente de l'impact de son retour au Mali ?
"Ce qui compte pour elle, ce sont les gens qu'elle aime. Elle vit au Mali depuis 25 ans. Elle me disait au téléphone : "je suis avec ceux qui m'aiment, et ce que les gens pensent, au final, ça m'importe peu"  disait-elle au téléphone à Anthony Fouchard