Afrique

Mali : Une nouvelle vidéo montre l'otage française Sophie Pétronin

Chargement du lecteur...
© TV5 Monde Récit: M. Girardeau / Montage: J. Chevalier

Les ravisseurs de Sophie Pétronin ont diffusé le 1er mars une vidéo de propagande sur l'humanitaire française enlevée le 24 décembre 2016 à Gao au Mali. C'est l'unique preuve de vie de la dernière otage française retenue dans le monde.

dans
C'est une vidéo de propagande envoyée le 1er mars par la coalition djihadiste Jamaat Nosrat Al-Islam Wal-Mouslimin (JNIM), le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans, la branche d'Al Qaida au Mali. Elle a été authentifiée par le SITE, organisation non gouvernementale spécialisée dans la lutte contre le terrorisme.

Sophie Pétronin, 75 ans, apparaît très affaiblie. On voit l'humanitaire française allongée, puis son visage en gros plan, mais aussi des boîtes de médicaments et une perfusion. L'état de santé apparent de Sophie Pétronin pose d'autant plus de questions que l'otage est atteinte d'un cancer selon ses proches.

La vidéo dure moins de 1 minute 30 secondes et s'intitule "SOS Save old Sophie".
Il s'agit d'un montage sans commentaire, mais en bande son, on entend des battements de coeur et par-dessus la voix du président Emmanuel Macron qui dit "je vous protègerai".

Ce montage constitue la dernière preuve de vie de Sophie Pétronin. Une première vidéo de propagande avait été diffusée par ses ravisseurs au 1er juillet 2017. Sophie Pétronin apparaîssait avec 5 autres otages occidentaux, elle est la seule otage française. Elle a été enlevée le 24 décembre 2016.

Avec les proches de Sophie Pétronin, son fils Sébastien Chadaud-Pétronin fait tout pour que le sort de sa mère ne soit pas oublié.

A plusieurs reprises, il s'est exprimé sur TV5 Monde pour témoigner de son combat.
 
Chargement du lecteur...

Au premier anniversaire de l'enlèvement, il critique ouvertement l'attitude des autorités françaises qu'il accuse d'avoir abandonné sa mère.

A la tête de l'Association d'aide à Gao, une ONG franco-suisse, Sophie Pétronin venait en aide à des orphelins depuis près d'une vingtaine d'années.