Afrique

Maroc : des librairies pour les jeunes défavorisés

Chargement du lecteur...
© TV5Monde

Mahi Binebine, célèbre artiste marocain, dirige une librairie à Tanger. Son projet : aider les jeunes en difficulté de son quartier.

dans
C'est dans une petite librairie de Tanger que Mahi Binebine a décidé d'emmenager. Un peu à l'étroit entre les livres, il a pu faire une place pour ses toiles. Elles sont la prolongation de son oeuvre littéraire et de son dernier livre "Fou du roi" qui raconte l'histoire de son père courtisan de la cour d'Hassan II, et de son frère complotiste qui participa au coup d'Etat militaire de Skhirat en 1971.

Stéphanie, la libraire, lui a prêté un bout de mur. Comme Mahi, elle aime mélanger littérature, art, photographie. Et surtout elle défend également la nécessité de parler à un public trop souvent ignoré, la jeunesse : "C'est leur montrer toutes les fenêtres et les portes qu'ils peuvent ouvrir en connaissant, en questionnant, en étant curieux, en apprenant. Et si eux ne viennent pas dans la libraire, dans les lieux de culture, c'est aux lieux de culture d'aller les voir !" 

C'est ce que fait Mahi dans le quartier populaire de Beni Makada. Il y a 3 ans, il a créé une association culturelle : les Étoiles du Détroit. Il espère ainsi faciliter l'accès à la culture aux jeunes défavorisés.

Lecture, peinture, chant, danse... L'art sous toutes ses formes est le bienvenu dans son association. Un espace de liberté pour 200 jeunes de tous âges qui permet aussi de découvrir des talents : "Ce sont des graines d'étoile, on ne sait jamais ce qu'il peut naître d'un lieu comme ça." 

Comme dans le centre qu'il a ouvert à Casablanca, il cherche à lutter contre l'islamisation et la pauvreté dans ces quartiers. Mahi espère pouvoir bientôt faire briller d'autres étoiles un peu partout au Maroc.