Maroc : fin de l'état d'urgence sanitaire lié au Covid-19

En 2020, le gouvernement marocain mettait en place l'état d'urgence sanitaire, pour lutter contre la propagation du Covid-19. La mesure prendra fin après le 28 février 2023. 
Image
qr code maroc
Après le 28 février, il ne sera plus nécessaire de présenter une fiche sanitaire pour entrer au Maroc. 
AP Photo/Abdeljalil Bounhar
Partager2 minutes de lecture

Le gouvernement marocain a mis fin de facto à l'état d'urgence sanitaire imposé depuis près de trois ans pour combattre la pandémie de Covid-19. Cette mesure, renouvelée périodiquement par décret gouvernemental depuis le 24 mars 2020, n'a pas été prolongée au-delà du 28 février 2023.

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

L'état d'urgence a constitué un cadre juridique permettant aux autorités de prendre des mesures exceptionnelles (économique, financière, sociale ou environnementale) dans leur combat face au coronavirus. Ainsi, il s'est traduit ces trois dernières années par des mesures de confinement, la fermeture provisoire des frontières, des restrictions de déplacements, des interdictions de rassemblements et d'événements sportifs.

Plus besoin de fiche sanitaire

Il a notamment été utilisé récemment pour interdire des marches contre la vie chère dans certaines villes du royaume. Par ailleurs, l'Office national des aéroports (ONDA) a annoncé le 27 février la suppression de l'obligation de présenter une fiche sanitaire à l'arrivée au Maroc, dernière mesure sanitaire encore en vigueur. 

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Selon le ministère de la Santé, la situation du Covid-19 se caractérise depuis septembre 2022 par une très faible propagation du virus dans tout le royaume. Depuis son apparition au Maroc le 2 mars 2020, le Covid-19 a fait 16.296 morts, pour un total de près de 1,3 million de contaminations, selon les statistiques officielles. Sur 36 millions d'habitants, plus de 23,4 millions de personnes ont reçu une deuxième dose de vaccin et près de 7 millions la troisième.