Afrique

A Mayotte, un nouveau volcan s'éveille sous la mer

La naissance du volcan sous-marin serait à l'origine des séismes à Mayotte.
La naissance du volcan sous-marin serait à l'origine des séismes à Mayotte.
© TV5MONDE

Depuis un an, la terre de Mayotte tremble. L'île française a connu près de 2 000 séismes, jusqu'à 5 par jour. Un phénomène inédit dont on connaît désormais l'origine : une mission scientifique a découvert la naissance d'un volcan sous-marin, à 50 kilomètres des côtes.

C'est une découverte rare pour les scientifiques. La naissance d'un volcan sous-marin au large de l’archipel de Mayotte, dans les profondeurs de l'océan Indien.

Un événement exceptionnel auquel les chercheurs français ont pu assister lors d'une mission sur le site en question. Le programme avait été mis en place dès janvier pour expliquer l'activité sismique sans précédent touchant l'île française. Après la mise au jour du volcan, les scientifiques ont pu découvrir une gigantesque éruption.
Né en quelques mois, ce volcan aujourd'hui actif soulève de nombreuses questions :
  • Comment expliquer ce phénomène inédit ?

"Il y a de très nombreux volcans sous la mer mais il est plus rare de tomber sur un volcan qui est en train de naître et de pousser", explique Eric Humler, directeur adjoint scientifique de l’Institut national des sciences de l’univers du Centre national de la recherche scientifique (INSU-CNRS).

Au-delà du caractère exceptionnel de cette naissance, le volcan suscite beaucoup d'interrogations.

"On ne sait pas encore pas très bien comment fonctionne ce volcan. (...) On a récupéré quelques roches et elles sont en train d'être analysées en laboratoire", admet Eric Humler.

Enfin, c'est un volcan actif. Les scientifiques ont pu observer une colossale coulée de lave. Une éruption massive et soudaine qui donne une idée de l'ampleur du phénomène volcanique.
  • A quoi ressemble le volcan ?

On connaît encore très peu de choses sur ce volcan mis à part sa forme. "Sa hauteur est de 800 mètres, son diamètre de 4 ou 5 km" , explique le scientifique.

"Il y a un panache, ce qui signifie que le volcan dégaze de manière efficace. Une colonne de dégazage de 2 000 mètres de haut ! Tout cela se situe à 3500 mètres sous le niveau de la mer, donc on ne voit absolument rien en surface", poursuit-il.
 
  • Quelles conséquences pour Mayotte et ses habitants ?

L'île a déjà subi près de 2 000 secousses depuis un an, d'une magnitude pouvant aller jusqu'à 5.6 sur l'échelle de Richter. L'activité sismique a surpris les Mahorais, peu habitués aux tremblements de terre. Le dernier séisme enregistré sur le département remonte à 1993.

"Il y a une risque réél. On est obligés de suivre régulièrement cette activité volcanique, il est important de la surveiller mais cela va demander des moyens techniques et financiers", alerte Eric Humler.

Autre conséquence de la naissance de ce volcan : Mayotte s'est affaissée de 13 centimètres. Selon lui, "Il y a une hypothèse : celle d'un réservoir plein de magma. Cette poche magmatique se viderait, d'où l'existence de ce volcan. C'est ce qui expliquerait un basculement de l'île vers l'est".

"Est-ce qu'il va encore pousser longtemps ou s'éteindre ?", impossible de savoir assure le chercheur.
 
Chargement du lecteur...
Eric Humler, directeur adjoint scientifique à l'INSU-CNRS.
© TV5MONDE