Niger : Election présidentielle 2020

Le président nigérien Mahamadou Issoufou le 30 juin 2020 à Nouakchott (Mauritanie) à l'occasion d'un sommet du G5 Sahel.

Qui pour succéder à Mahamadou Issoufou ? Au terme de ses deux mandats, le président du Niger ne peut pas se représenter le 27 décembre 2020. Ils seront 30 à briguer sa succession. Parmi eux, Mohamed Bazoum sera le candidat du parti au pouvoir, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS). Pendant quatre ans, entre 2016 et juin 2020, il a été l'incontournable ministre de l'Intérieur et de la sécurité publique. Autres candidats notables, Seyni Oumarou, ancien Premier ministre entre 2007 et 2009. Salou Djibo, le militaire qui avait conduit le coup d'Etat du 18 février 2010 contre Mamadou Tandja est également candidat, tout comme Mahamane Ousmane qui fût en 1993 le premier président démocratiquement élu avant d'être renversé en 1996. En revanche, la candidature de Hama Amadou a été retoquée par la Cour constitutionnelle. Arrivé en 2e position à la présidentielle de 2016 malgré une campagne derrière les barreaux, il avait ensuite été condamné dans une affaire de trafic de bébés. Le futur président nigérien sera confronté à de nombreux défis, notamment sociaux dans l'un des pays les plus pauvres du monde. Mais aussi sécuritaire : tout comme ses voisins le Mali et le Burkina Faso, le Niger est confronté à la violence djihadiste.

1 : 53
Mohammed Bazoum et Mahamane Ousmane accèdent au second tour de la présidentielle prévue le 21 février. Mais qui sont les deux candidats ? 
L'arche de bienvenue à l'extérieur de la région de Tillabéri, le 11 mai 2009.
Plusieurs personnes ont été tuées samedi 2 janvier par des hommes armés à Tchomo-Bangou, un village de la région de Tillabéri,...
6 : 01
L’élection présidentielle qui s’est tenue le week-end dernier au Niger aura droit à un second tour. Il opposera le candidat de la continuité, Mohamed...
1 : 49
Après quasiment une semaine d’attente, les résultats du premier tour de l’élection présidentielle sont tombés samedi 2 janvier. Pas de « coup KO »...
2 : 00
Le second tour de la présidentielle nigérienne du 21 février prochain verra donc s'affronter Mohamed Bazoum, le dauphin, et Mahamane Ousmane,...
1 : 43
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé les résultats provisoires du premier tour de la présidentielle. Le second tour...
A gauche : Mahamane Ousmane en 1995, alors président de la République.<br />
A droite : Mohamed Bazoum, alors vice-premier ministre du Niger, s'adresse à la 68e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, en 2013 à New York, Etats-Unis. <br />
 
Le candidat du parti au pouvoir Mohamed Bazoum est arrivé en tête du premier tour de la présidentielle du 27 décembre avec 39,33% des suffrages et affrontera au second tour l'ancien président Mahamane Ousmane crédité de 16,99%, selon les résultats de la Commission électorale indépendante (Céni). Journaliste et écrivain nigérien, Seidik Abba analyse ces résultats provisoires.
A gauche : Mahamane Ousmane en 1995, alors président de la République.<br />
A droite : Mohamed Bazoum, alors vice-premier ministre du Niger, s'adresse à la 68e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, en 2013 à New York, Etats-Unis. 
Arrivés en tête au premier tour de la présidentielle du 27 décembre deux candidats s'affronteront au second tour du 21 février....
1 : 48
Les Nigériens ont voté dans le calme dimanche 27 décembre et sont désormais dans l'attente des premiers résultats. L'heure est au dépouillement....
5 : 49
En Centrafrique et au Niger des élections présidentielles et législatives se sont tenues dimanche 27 décembre 2020. Quelles sont les premières leçons...
2 : 07
Reportage. La double élection, législative et présidentielle, du dimanche 27 décembre, fera date au Niger : elle restera comme la première transition...
5 : 35
Le scrutin nigérien s’est déroulé dans le calme dimanche 27 décembre. D’après les observateurs présents sur place, la mobilisation citoyenne a été...
Une femme vote aux élections locales du 13 décembre à Niamey.
Environ 7,5 millions d'électeurs nigériens étaient appelés aux urnes, ce dimanche 27 décembre, pour choisir le successeur du...

Pages