Niger : élection présidentielle 2020

Mohamed Bazoum face à ses partisans, après la proclamation des résultats provisoires de la Céni le déclarant vainqueur de l'élection présidentielle au Niger. Niamey, Niger, 23 février 2021.

Mohamed Bazoum remporte l'élection présidentielle avec avec 55,75% des voix face à Mahamane Ousmane (44,25% des voix), selon les résultats provisoires annoncés ce 23 février par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Le candidat du parti au pouvoir, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), a été ministre de l'Intérieur et de la sécurité publique pendant quatre ans, entre 2016 et juin 2020.

Au terme de ses deux mandats, le président du Niger Mahamadou Issoufou ne pouvait pas se représenter le 27 décembre 2020. Ils étaient 30 à briguer sa succession. Parmi les candidats : Seyni Oumarou, ancien premier ministre entre 2007 et 2009. Salou Djibo, le militaire qui avait conduit le coup d'Etat du 18 février 2010 contre Mamadou Tandja, ou encore Mahamane Ousmane qui fut en 1993 le premier président démocratiquement élu avant d'être renversé en 1996.

La candidature de Hama Amadou avait été retoquée par la Cour constitutionnelle. Arrivé en 2e position à la présidentielle de 2016 malgré une campagne derrière les barreaux, il avait ensuite été condamné dans une affaire de trafic de bébés. Le futur président nigérien sera confronté à de nombreux défis, notamment sur le plan sécuritaire : tout comme ses voisins le Mali et le Burkina Faso, le Niger est confronté à la violence djihadiste.

2 : 07
Reportage. La double élection, législative et présidentielle, du dimanche 27 décembre, fera date au Niger : elle restera comme la première transition...
5 : 35
Le scrutin nigérien s’est déroulé dans le calme dimanche 27 décembre. D’après les observateurs présents sur place, la mobilisation citoyenne a été...
Une femme vote aux élections locales du 13 décembre à Niamey.
Environ 7,5 millions d'électeurs nigériens étaient appelés aux urnes, ce dimanche 27 décembre, pour choisir le successeur du...
2 : 26
Ils sont menacés ou mis en prison mais ils continuent leur combat coûte que coûte. Ces mouvements citoyens cherchent à éveiller les consciences sur...
2 : 17
Alors que le Niger va élire son président,la question du coût de la vie se pose avec acuité. Depuis 2018, les prix des denrées de première nécessité...
Hama Amadou, alors président de l'Assemblée nationale du Niger et ex-premier ministre, pose dans son bureau à l'Assemblée nationale. Niamey, Niger, 16 septembre 2013
La Cour constitutionnelle du Niger a retenu 30 candidatures pour l’élection présidentielle du 27 décembre 2020. Le principal...
Le président nigérien Mahamadou Issoufou lors du sommet du G5 Sahel le 30 juin 2020, à Nouakchott, Mauritanie.
Avec le départ du président Mahamadou Issoufou, qui ne tentera pas comme d'autres chefs d'Etat l'aventure d'un troisième mandat, le Niger donne un exemple de démocratie. Malgré tout, les arrestations de dirigeants de la société civile ou l'éviction d'un opposant de la présidentielle du 27 décembre, nuancent le tableau.
2 : 08
Reportage. A moins d'une semaine des élections présidentielle et législatives, TV5MONDE vous propose une série de reportages au Niger. Pour ce...
9 : 48
Au Niger, 30 candidats sont en lice pour succéder à Mahamadou Issoufou à la présidence. Sécurité, économie, emploi : quels défis attendent le pays ?...
Environ 7,4 millions d'électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche 27 décembre 2020 au Niger.
Le 27 décembre prochain, près de 7 millions et demi d'électeurs nigériens seront appelés à renouveler leur Parlement et élire un...
Le fichier électoral, c'est à dire la liste des électeurs, a été jugé "<em>fiable</em>" par l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) et la Cédéao, la communauté ouest-africaine.
Au Niger, la présidentielle se joue traditionnellement à deux tours. Si Mahamadou Issoufou ne se représente pas, son dauphin...
10 : 42
Entretien. À deux semaines de l'élection présidentielle du 27 décembre 2020, au Niger, l'insécurité, la lutte contre la corruption et la question du...
Le village de Tounour, ce 14 décembre, dans la région de Diffa a été attaqué par des hommes armés qui ont traversé le lac Tchad.
Au moins 27 personnes ont été tuées dans la nuit du 12 au 13 décembre dans une attaque "d'une barbarie inouïe" attribuée aux...

Pages