Afrique

Nigeria : l'armée annonce avoir libéré 1000 otages de Boko Haram

Nigeria : l'armée annonce avoir libéré 1000 otages de Boko Haram
Nigeria : l'armée annonce avoir libéré 1000 otages de Boko Haram
AP Photo/Hamza Suleimar

C'est un porte-parole de l'armée nigériane qui l'annonce. 1.000 otages de Boko Haram auraient été libérés lors d'une opération de sauvetage, menée en collaboration avec la force multinationale conjointe du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigéria. Femmes, enfants, et jeunes hommes, ces otages étaient répartis dans plusieurs villages de l'Etat de Borno. Aucun autre détail pour le moment sur le calendrier et les modalités de cette opération.

dans

L'armée nigériane annonce avoir contribué à libérer plus de 1.000 personnes détenues par Boko Haram, le groupe djihadiste qui sévit  dans l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria. Selon l'armée, la plupart des otages étaient des femmes et des enfants, ainsi que des jeunes hommes forcés de combattre dans les rangs de l'organisation islamiste.
 
"L'opération a été menée conjointement avec la force interrégionale, qui englobe notamment des soldats tchadiens et camerounais, dans quatre villages situés près de Bama"

Communiqué de l'armée nigériane

Depuis 2013, Boko Haram a kidnappé plus de 1000 enfants au Nigeria, selon un dernier rapport. En 2014, 276 jeunes filles d'un pensionnat de la ville de Chibok dans l'état de Borno avaient été enlevées par le groupe djihadiste, suscitant l'indignation internationale. L'année dernière, certaines d'entre elles ont pû être libérées à la suite de négocations entre le gouvernement nigérian et Boko Haram.