Nigeria : l'opposition va saisir la Cour suprême pour contester l'élection présidentielle

Les deux principaux partis d'opposition au Nigeria, déboutés de leurs requêtes visant à annuler la victoire du président Bola Ahmed Tinubu lors de l'élection présidentielle de février, ont annoncé leur intention de saisir la Cour suprême pour contester ce jugement.
 

Image
Un homme tient une banderole en attendant le jugement de la Cour d'appel concernant l'élection présidentielle contestée. AP Photo/Chinedu Asadu.

Un homme tient une banderole en attendant le jugement de la Cour d'appel concernant l'élection présidentielle contestée. AP Photo/Chinedu Asadu.

Partager1 minute de lecture

Mercredi 6 septembre, après 10 heures de lecture de son jugement, la cour d'appel d'Abuja a déclaré sans fondement les requêtes du principal parti d'opposition, le parti démocratique du peuple (PDP), et du parti travailliste (LP), qui dénoncent fraudes et irrégularités.

À l'issue du scrutin dans le pays le plus peuplé d'Afrique, le candidat du Congrès des progressistes (APC) et ex-gouverneur de Lagos, Bola Ahmed Tinubu, 71 ans, a été déclaré vainqueur avec 37% des suffrages. Il a devancé l'ancien vice-président Atiku Abubakar (29%) du PDP, et le candidat travailliste Peter Obi (25%).

"La guerre est toujours devant nous"

Atiku Abubakar a indiqué avoir demandé à ses avocats de porter le contentieux devant la Cour suprême.

"Nous avons peut-être perdu une bataille hier mais la guerre est toujours devant nous", a-t-il déclaré dans un communiqué, se disant confiant dans la victoire pour "restaurer la confiance dans notre système électoral".

L'équipe juridique du Parti travailliste a également annoncé son intention de saisir la plus haute juridiction du pays.

Par le passé, les élections au Nigeria ont souvent été entachées par des allégations de fraude et des contestations en justice. Mais aucun tribunal n'a annulé une élection présidentielle depuis le retour du Nigeria à la démocratie après le régime militaire en 1999.

Les partis d'opposition et des électeurs affirment que les défaillances du système électronique lors du téléchargement des résultats ont permis la manipulation du scrutin.

(Re)voir : Nigeria : élu président, Bola Tinubu prête serment

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...


Bola Ahmed Tinubu salue la décision de la Cour d'appel

Bola Ahmed Tinubu, en déplacement en Inde pour assister au sommet du G20, s'est félicité de la décision de la Cour d'appel et a appelé ses opposants à soutenir l'action du gouvernement.

Après avoir pris ses fonctions, Bola Tinubu a immédiatement lancé une série de réformes visant à revitaliser l'économie et l'investissement. Ces initiatives ont toutefois entraîné une subite hausse du coût de la vie, suscitant la colère de la population.

Depuis 2016, le Nigeria subit une sévère crise économique qui s'est aggravée avec la pandémie de coronavirus, puis l'offensive russe en Ukraine. La monnaie est faible, la dette extérieure énorme et le chômage sévit.

Le pays tente aussi de lutter contre des groupes armés pratiquant notamment des kidnappings dans le Nord-Ouest et le centre, de mettre fin à une insurrection islamiste dans le Nord-Est et d'enrayer une agitation séparatiste dans le Sud-Est.