Afrique

Patrimoine africain : un musée londonien va restituer au Nigeria les "bronzes du Bénin", oeuvres pillées au XIXe siècle

Horniman Museum and Gardens, un musée londonien, a annoncé rendre au Nigeria ses "Bronze du Bénin". Le Forum Humboldt de Berlin a fait la même chose le premier juillet dernier.
Horniman Museum and Gardens, un musée londonien, a annoncé rendre au Nigeria ses "Bronze du Bénin". Le Forum Humboldt de Berlin a fait la même chose le premier juillet dernier.
Horniman Museum and Gardens via AP

Soixante-douze artefacts pillés en 1897 pendant une incursion militaire britannique dans la ville de Benin City vont être restitués au Nigeria. C'est ce qu'a annoncé dimanche le musée Horniman de Londres. Le Forum Humboldt de Berlin avait fait la même chose en juillet dernier.

Parmi ces oeuvres et objets se trouvent 12 plaques de laiton, connues sous le nom de bronzes de Benin. On trouve également des objets de cérémonie en ivoire et en laiton, des objets de la vie quotidienne tels que des éventails et des paniers, ainsi qu'une clé "du palais du roi".
 

Cette restitution répond à une demande formulée en janvier par la Commission nationale des musées et monuments du Nigeria, dont le directeur général, le Pr Abba Tijani, a salué la décision de l'établissement londonien.

Lire : restitution du patrimoine africain : où en sont les pays européens ?

"Les preuves étaient très claires quant au fait que ces objets ont été obtenus par la force, et une consultation externe a confirmé notre point de vue qu'il était à la fois moral et approprié de rendre leur propriété au Nigeria", a déclaré Eve Salomon, présidente des administrateurs du musée.

Celui-ci va à présent discuter avec la commission nigériane du processus formel de transfert de propriété et de la possibilité que certains objets puissent rester en étant prêtés, pour être exposés ou à des fins de recherches ou d'enseignement. Le Jesus College de l'Université de Cambridge et l'universtité d'Aberdeen en Écosse ont également restitué des bronzes du Bénin.
 
 

Le Nigeria a négocié la restitution des bronzes de Benin avec plusieurs pays européens et prévoit de construire un musée à Benin City, dans le sud de l'Etat d'Edo, pour les y rassembler.
 
L'Allemagne a restitué le premier juillet dernuers au Nigeria des bronzes de l'ancien royaume de Benin, pillés durant l'époque coloniale, selon un accord conclu vendredi entre les gouvernements allemand et nigérian.
 
Céremonie de remise des bronze du Bénin entre l'Allemagne et le Nigeria en présence de  Annalena Baerbock, ministre allemande des Affaires étrangères et le ministre d ela Culture du Nigeria Lai Mohammed, ce premier juillet 2022 à Berlin.
Céremonie de remise des bronze du Bénin entre l'Allemagne et le Nigeria en présence de  Annalena Baerbock, ministre allemande des Affaires étrangères et le ministre d ela Culture du Nigeria Lai Mohammed, ce premier juillet 2022 à Berlin.
AP Photo/Markus Schreiber
En guise de geste symbolique, deux premières œuvres - le buste d'un roi et une plaque représentant trois guerriers avaient été remises aux représentants du Nigeria, le  ministre de la culture nigérien, Lai Mohammed et le ministre des Affaires étrangères nigérien, Zubairu Dada

En novembre 2021, la France a restitué au Bénin, pays voisin du Nigeria, 26 oeuvres des trésors royaux d'Abomey (sud), pillées en 1892 par les troupes coloniales françaises.