Afrique

Présidentielle au Mali : y aura-t-il des votants à Konna ?

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

C'est une question cruciale à un peu plus de 10 jours de l'élection présidentielle malienne, prévue le 29 juillet, dans cette commune du centre du pays, meurtrie par les affrontements entre militaires et combattants jihadistes, où la sécurité est aujourd'hui assurée tant bien que mal.

dans

C'est jour de marché à Konna : pour assurer la sécurité des habitants, les forces de la Minusma - mission des Nations unies au Mali - patrouillent dans les allées. Depuis la fin de l'année dernière, les gendarmes de la ville ont été démobilisés pour aller renforcer les positions des zones sensibles près de Mopti.

Pour les remplacer, les habitants ont monté une brigade : des bouchers, des tailleurs, des artisans patrouillent dans les rues de minuit à 5h du matin. Ils interdisent toute circulation. 
 

Nous avons 30 talkie-walkie avec lesquels nous travaillons, c'est un de nos ressortissant au Congo qui les a envoyés. Voilà ce que nous avons comme équipement en plus des machettes que nous utilisons la nuit.

Mahamane Kebe, président de la brigade de surveillance

C'est dans ce climat d'insécurité que les élections vont se dérouler ici. Les cartes d'électeurs commencent à être distribuées pour le scrutin du 29 juillet.
 

Nous, nous allons tout faire pour que l'élection se déroule très normalement ici à Konna. Mais dans les villages environ, on n'a pas de sécurité là-bas. Nous non plus, nous ne pouvons pas nous déplacer pour aller là-bas.

Yaya Traoré, premier adjoint au maire de Konna

Pour le maire, peu de chance que les habitants des villages environnants se déplacent jusqu'à Konna pour venir déposer leur bulletin dans l'urne.