Présidentielle au Niger : Mohamed Bazoum contre Mahamane Ousmane, le dauphin contre l'ancien président

La continuité ? Un ancien président ? Le second tour de l'élection présidentielle au Niger ce 21 février oppose Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane. Arrivé très nettement en tête le 28 décembre dernier, Bazoum est le candidat du pouvoir. Après les ralliements d'autres candidats, il fait figure de favori. Ousmane, lui, fut le premier président démocratiquement élu du Niger dans les années 90. Sécurité, démographie... Quelle que soit l'issue du scrutin, les enjeux sont énormes pour le futur président.
Image
Face à face Bazoum / Ousmane Niger 2d tour de la présidentielle
Mohamed Bazoum (ici en 2013) affronte Mahamane Ousmane ce dimanche 21 février 2021 pour le second tour de la présidentielle au Niger.
© Reuters / TV5MONDE
Partager5 minutes de lecture

Mohamed Bazoum, le dauphin

Mohamed Bazoum ONU
Mohamed Bazoum, alors vice-premier ministre du Niger, s'adresse à la 68e session de l'Assemblée générale des Nations unies, le 27 septembre 2013 à New York, Etats-Unis.
© AP Photo / Eduardo Munoz

Avantage écrasant pour Bazoum

Lors du premier tour, Mohamed Bazoum a très nettement devancé ses adversaires. Avec près de 40% des suffrages, le candidat du pouvoir comptait plus de 20 points d'avance sur le second, Mahamane Ousmane. Les candidats éliminés ne s'y sont pas trompés : Seïni Oumarou et Albabé Abouba, arrivés respectivement 3e et 4e, ont apporté leur soutien à Mohamed Bazoum, lui donnant un avantage définitif. Deux autres candidats malheureux, Mallam Alma Oumarou et Moussa Barazé Hassane, crédités respectivement de 2,47% et 2,40 % ont déjà appelé à voter pour Mohamed Bazoum.

Mahamane Ousmane a, pour sa part, reçu le soutien du général Salou Djibo (2,98%) et devait bénéficier des apports de quatre candidats du premier tour issus de la coalition Cap 20-21, ayant recueilli un peu plus de 7% à tous les quatre.

Mahamane Ousmane, l'ex-président

Mahamane Ousmane 1995
Mahamane Ousmane en 1995, alors président de la République.
© AP Photo

Les défis du futur président

Le 2 janvier 2021, au moment où étaient proclamés les résultats du premier tour de la présidentielle, des dizaines de Nigériens étaient tués dans une attaque près de la frontière malienne, dans la région de Tillabéri, dans la zone "des trois frontières" Niger-Mali-Burkina, souvent frappée par les groupes djihadistes.

La lutte contre le terrorisme sera l'un des défis du futur président, avec tout ce que cela implique comme notamment la coordination avec les autres pays de la région. Le Niger est l'un des acteurs-clés du G5 Sahel, l'organisation régionale en éternel rôdage.

Niger Provinces
Les affrontements entre groupes armés djihadistes et forces armées du Niger se concentrent essentiellement dans deux zones du pays : à l'est du pays dans la région de Tillabéri, frontalière avec le Mali et le Burkina Faso, et la région du Diffa dans la région du lac Tchad.
© TV5MONDE