Afrique

Présidentielle en RDC : l'accord de Genève vole en éclats, indignation des partisans de Jean-Pierre Bemba

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Comment l'opposition congolaise peut-elle se relever après la volte-face de Vital Kamerhe et Felix Tshisekedi ? Deux jours après le retrait de deux des sept signataires de l'accord de Genève en vue d'une candidature commune à la présidentielle du 23 décembre 2018, que pensent  les partisans de Jean-Pierre Bemba, l'un des signataires de l'accord ? Reportage au siège du MLC à Kinshasa.

dans

Au MLC de Jean-Pierre Bemba (Mouvement de libération du Congo), les militants suivent, inquiets, le cours des événements. Ici, personne ne voit d'un bon oeil le retrait de l'accord de Vital Kamerhe et Felix Tshisekedi. Le porte-parole du MLC, Désiré Mbonzi Wa Mbonzi, assure ressentir "de la nausée, de la honte, et du ridicule qu'un prétendu politique n'arrive pas à s'assumer".

Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe ont simplement concrétisé la rumeur populaire qui faisait état de leur turpitude, leur manque de positionnement, et leur manque de personnalité politique. Ils n'ont jamais été constants.

Désiré Mbonzi Wa Mbonzi, porte-parole du MLC

Cette indignation est partagée par d'autres militants du parti de Jean-Pierre Bemba, l'un des cinq signataires de l'Accord de Genève soutenant - encore - la candidature commune de Martin Fayulu, face à Emmanuel Shadary. L'un de ces partisans considère que le retrait de deux signataires de l'Accord de Genève met "en pâture de grands accords qui vont sauver la RDC" et "le peuple congolais".

C'est répugnant pour un homme politique de poser ce genre d'actes.

Un militant du MLC

Loin de Kinshasa, Felix Tshisekhedi s'en prend directement à Martin Fayulu
sur Twitter.

Tweet du 14 novembre 2018
Tweet du 14 novembre 2018
Capture Twitter

L'intérêt de la Nation, c'est justement sur ce point que Martin Fayulu avait critiqué, ce 14 novembre 2018,  l'attitude de Felix Tshisekhedi et Vital Kamerhe.

Capture Twitter

Les signataires de l'accord de Genève, qui soutiennent encore  la candidature commune de Martin Fayulu, pourraient se retrouver bientôt à Bruxelles. Et d'après nos informations, Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe devraient également s'entretenir dans les heures qui viennent.