Afrique

Présidentielle en RDC : la CENI se donne une semaine de plus

Chargement du lecteur...
©TV5Monde Blaise Basomboli et Joel Lumbala et Daddy Songhozo à Kinshasa. Récit: Sébastien Duhamel

Les Congolais vont devoir s'armer de patience. La Commission électorale a reporté la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle prévue dimanche à la semaine prochaine, sans plus de précision. Pour les citoyens, le plus important semble être le respect de leur choix dans les urnes.

La nouvelle était dans l'air depuis depuis plusieurs jours... C'est désormais certain : en RDC, les résultats provisoires de la présidentielle ne seront pas publiés ce dimanche 6 janvier comme s'y était engagée la commission électorale... A ce jour, entre 45 et 48% du travail de compilation a été effectué... Le président de la Céni, Corneille Nangaa l'a donc affirmé : les premiers chiffres ne seront pas connus avant la semaine prochaine, sans plus de précision sur le calendrier...  Et si nombre de Kinois souhaitent suivre le processus, la coupure d'Internet et des SMS décidée par les autorités au lendemain du vote ne leur facilite pas la tâche.

Le fait qu'on ait coupé la connexion nous inquiète puisque nous sommes dans le noir et ne savons pas comment les choses marchent. Nous puisons les infos sur Internet mais comme c'est coupé il nous est difficile d'être informé.

Dieu Merci MBAYA|Habitant de Kinshasa

Mais quelle que soit la date choisie par la Céni, l'important pour nombre de Congolais, c'est finalement que les résultats correspondent à la réalité des suffrages exprimés le 30 décembre...

Nous ne sommes pas encore inquiets parce que nous attendons celui pour qui on a voté... Et si on publie le nom de celui pour qui on a voté, tout serait bien. Mais si on nous choisit une autre personne, alors on ne sait pas ce que sera la tension dans notre pays.

Charles MATONDO|Habitant de Kinshasa

Si la CENI ne publie pas les résultats que le peuple attend, le peuple se chargera d'elle. Le peuple s'est maintenant réveillé, le peuple est debout et je répète si la CENI ne publie pas les résulats attendus par le peuple, le peuple se chargera de la CENI.

Arnold ILENDA|Habitant de Kinshasa

Un résultat conforme au vote du peuple congolais, c'est le voeu déjà formulé mercredi par les observateurs de l'Union Africaine... Ils ne sont pas seuls, la Cenco, la Conférence espiscopale qui affirme connaitre le nom du vainqueur de l'élection, réclame la même chose... tout comme l'Union européenne et les Etats-Unis... Elles qui, en début de semaine, demandaient au gouvernement congolais de ne pas couper les moyens de communications...