Afrique

Présidentielle en RDC : le pays dans l'attente des résultats électoraux

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE / Reportage: B. Basomboli - Commentaire : K.G. Barzegar - Montage : S. Dard

Toujours pas de nouvelle date pour la proclamation des résultats de la présidentielle en RDC. Une période d'attente qui se traduit par de l'agitation sur le front politique.
 

Le pays, coupé d'internet depuis une semaine, attend toujours fébrilement le nom du successeur de Joseph Kabila. La Commission électorale (Céni) n'a annoncé aucune nouvelle date pour la publication des résultats provisoires initialement prévue le 6 janvier. 

Mardi, Martin Fayulu, le candidat de la coalition Lamuka, atenu uen conférence de presse, accompagné de cinq autres candidats à la présidentielle. Ensemble, ils fustigent la Commission électorale nationale indépendante (CENI), coupable à leurs yeux d'avoir délibérément reporté la publication des résultats, sans raison valable...
 
Mettons en garde la CENI contre toute tentative de travestir la vérité des urnes. Appelons la CENI à publier au plus vite les résultats provisoires des élections présidentielles. (...) Les résultats électoraux ne se négocient point. Martin Fayulu, candidat à la présidentielle de la coalition Lamuka     
Neuf jours après le scrutin du 30 décembre, les visages des principaux candidats s'affichent toujours dans les rues mais toujours aucun signe de résultats, même partiels... Les Congolais s'impatientent. Le report est sine die. Internet reste coupé. Pendant ce temps, du côté de la majorité présidentielle, on met en garde contre la propagation de fausses nouvelles.
 
La majorité présidentielle déplore que des médias de réputation relayent avec une certaine perfidie les fausses informations dans le but évident de porter atteinte à la vérité et à la crédibilité des urnes lors de la proclamation des résultats provisoires par la CENI, si tant est que ce résultat ne donne pas vaniqueur le candidat de Lamuka.André Alain Atundu, porte-parole de la majorité présidentielle
Au Cap pour le changement (CACH), on fustige aussi la CENI pour cet énième report...
Mais l'UDPS tient surtout à démentir les rumeurs sur un "rapprochement" entre son candidat et Joseph Kabila. Pour le secrétaire général du parti, Félix Tshisekedi est "pressenti gagnant", alors une rencontre avec le président sortant semble logique.
 
En toute état de cause, les deux personnalités ont intérêt à se rencontrer pour préparer la passation pacifique et civilisée du pouvoir.Jean-Marc Kabund-A-Kabund, Secrétaire général de l'UDPS
Mais pour le moment, et le camp du président sortant, et les deux coalitions de l'opposition se disent vainqueurs du scrutin.