Afrique

Présidentielle en RDC : quand les caricaturistes croquent la politique

Chargement du lecteur...
© TV5Monde

En pleine campagne présidentielle, alors que le terme approche, des artistes utilisent leurs médiums pour critiquer la politique et exprimer leurs opinions. Et parmi ces artistes, les caricaturistes ont une place importante.

Sous le crayon de Thembo Kashauri, alias Kash, aucun homme politique congolais n'est épargné : sur l'un de ses dessins, il croque Joseph Kabila et son dauphin, ici au sens propre, Emmanuel Shadary. Le président inspire le célèbre caricaturiste depuis 2001, date de son arrivée au pouvoir.  

C'est vrai qu'il ne s'exprimait pas beaucoup, mais ses silences étaient tellement éloquents. C'est un personnage atypique pour un chef d'Etat, il m'a inspiré beaucoup de dessins.
Thembo Kashauri, alias Kash, caricaturiste

Sur son carnet, il a déjà croqué plusieurs présidents depuis le début de sa carrière : Mobutu, ou encore Kabila père. Aujourd'hui, le caricaturiste attend du changement sur le plan politique.

Le caricaturiste affirme ne jamais avoir eu de problèmes avec les autorités, presque une exception dans un pays où une blague sur l'exécutif peut coûter un séjour en prison. Dans le le journal "le potentiel", où sont publiées ses caricatures, ses dessins, des hommes du pouvoir comme de l'opposition se multiplient depuis l'annonce des élections, plusieurs fois reportées... Et aujourd'hui, Kash n'a plus qu'une interrogation : savoir qui sera le nouveau président, qu'il caricaturera.