Afrique

RD Congo : la vaccination contre Ebola démarre à petites doses

Chargement du lecteur...
@TV5Monde

La campagne de vaccination contre le virus Ebola qui démarre ce lundi se concentre sur les personnels soignants et les Congolais entrés en contact avec le virus. Cinq milles doses de vaccin ont été reçues à Kinshasa. Mais le gouvernement congolais en attend 300000.

dans

C'est ici dans ce bâtiment que l'on soigne les premiers malades d'Ebola en attente de vaccin. Une zone de quarantaine totalement isolée du reste de l'hôpital de M'bandaka. Pour y pénétrer, les employés doivent respecter des mesures de précaution et d'hygiène afin d'éviter toute contamination.

On se sécurise au minimum, on fait en sorte que notre personnel ne soit pas exposé. Bien que le bâtiment ne réponde pas aux normes d'isolement, on l'a quand même adapté et réaménagé.

Hilaire Manzibe, directeur général de l'hôpital de Wangata à Mbandaka

(Re)Voir aussi  >>>>>  Ebola en RDC : le co-découvreur du virus se veut rassurant

Pour combattre l'épidémie, une campagne de vaccination débute ce lundi en République démocratique du Congo. Elle cible en priorité le personnel soignant et les Congolais ayant eu des contacts directs ou indirects avec le virus. Ils seraient plus de 600. Une opération dont s'est félicitée le directeur de l'Organisation mondiale de la santé depuis Genève.

On peut s'inquiéter des nouveaux cas d'Ebola recensés en ville mais nous sommes beaucoup mieux placés pour faire face à cette épidémie qu'en 2014. Il est donc important que la vaccination commence dès aujourd'hui.

Tedros Adhanom Ghebreyesus directeur général de l'OMS

Et il y a urgence, l'épidémie apparue en avril dans le nord ouest du pays 
a pour la première fois touché un centre urbain.

Avec plus d'1 million d'habitants, Mbandaka est située au carrefour d'importants axes routiers et fluviaux, des conditions idéales pour la propagation du virus.