Afrique

RDC : 11 miliciens condamnés à la prison à vie pour viols d'enfants

Chargement du lecteur...

C'est un verdict très attendu et les peines sont exemplaires.
Un député du Sud Kivu, Frédéric Batumike et dix de ses miliciens ont été condamnés à la prison à vie. Ils ont été reconnus coupables de crime contre l'humanité pour le meurtre et le viol d'une quarantaine d'enfants à Kavumu dans l'est de la RDC entre 2012 et 2015.

dans
A procès exceptionnel, mesures exceptionnelles. Durant un mois, c'est à Kavumu, loin du tribunal de la juridiction, que ce sont tenus les audiences de la cour militaire.
Kavumu, dans l'est de la RDC, devenu le symbôle des crimes sexuels à grande échelle. 
C'est là que durant plusieurs années des miliciens avaient violé ou tué plusieurs jeunes enfants dont l'âge varie entre 18 mois et 10 ans.

Sur le banc, dix huit hommes dont, à leur tête, un député Frédéric Batumike.
Leur mode opératoire : enlever les jeunes filles la nuit, les violer puis prélever leur sang hyménal censé rendre les hommes plus fort. 
Celles ayant survécu avaient pu alors être soignées par le célèbre professeur Denis Mukwege.

Cette vague de viols avaient alors terrorisé les habitants de kavumu... jusqu'à l'arrestation des miliciens mi 2016..
Le verdict est exemplaire, perpétuité pour crimes contre l'humanité, à l'encontre de onze prévenus. les autres ont été condamnés à deux ans de prison ou acquittés.
 
Un procès qui fera date.

Pour la première fois dans le pays, une personnalité politique a été condamnée pour des crimes commis sous ses ordres. Frédéric Batumike également accusé de l'assassinat d'un défenseur local des droits de l'homme, évariste kasali, en 2016.