Afrique

RDC : en campagne avec Papy Labila, candidat du FCC à la députation à Kinshasa

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Dernière ligne droite pour l'élection présidentielle en RDC prévue dimanche 23 décembre. Les principaux candidats sillonnent le pays à la rencontre des citoyens congolais, et ils ne sont pas les seuls. Papy Labila, candidat à la députation à Kinshasa, et membre du Front Commun pour le Congo (FCC) fait campagne pour lui mais aussi pour Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Joseph Kabila à la présidentielle. Reportage.

dans

Tenues soignées, 4x4 rutilant à l'image du candidat de la plateforme présidentielle du FCC, Papy Labila et son équipe de campagne sont prêts à convaincre les Kinois. Pour y parvenir, le candidat à la députation nationale rappelle qu'il porte avant tout un héritage :

Je demande à la population de voter, de voter utile. Voter utile, c'est voter la continuité dans la rectification. Voter utile, c'est voter le projet de société de Joseph Kabila qui sera continué, perfectionné, amélioré, et rectifié par Emmanuel Ramazani Shadary.

Papy Labila, membre du FCC, candidat à la députation à Kinshasa

Ce discours semble séduire certains militants.

Nous les jeunes, on est là derrière Emannuel Ramazani Shadary, pour le soutenir de façon à ce qu'il devienne président pour continuer le projet.

Yannick Masunga, militant du FCC

En revanche, pour obtenir le vote d'autres militants, Papy Labila devra peut-être réaliser quelques promesses.

Notre quartier est dans le noir depuis longtemps, nous avons besoin qu'il soit électrifié. Et s'il (Labila) le fait, nous voterons pour lui à 100%.

Zaina Mutowe, sympathisante du FCC

La campagne électorale a déjà connu plusieurs incidents et affrontements à travers le pays. Dans ses discours, Papy Labila n'oublie pas non plus de mobiliser contre l'opposition.

Je demande à la population de se préparer pour lutter, pour mettre hors d'état de nuire tous ceux qui mènent des campagnes pour déstabiliser les institutions, tout ceux qui viennent avec des discours allant dans le sens d'une insurrection.

Papy Labila, membre du FCC, candidat à la députation à Kinshasa

Malgré les doutes de certains observateurs, sur la logistique notamment, le scrutin est toujours prévu ce dimanche 23 décembre, comme l'a de nouveau assuré la Commission électorale ce lundi 17 décembre. Reste désormais à savoir si les discours de Papy Labila et des autres lieutenants du FCC sauront convaincre les Congolais.
 

Pour tout savoir sur la présidentielle en RDC :

La présidentielle en RDC