Afrique

RDC : Joseph Kabila, candidat ou pas à la présidentielle ?

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Qui représentera la majorité à la présidentielle en République démocratique du Congo, alors que le président Kabila ne peut pas, selon la Constitution, briguer un troisième mandat ? Le suspense devrait prendre fin ce mercredi 8 août, date butoir pour déposer une candidature.

dans
Toutes les figures du FCC, le "Front commun pour le Congo", ont répondu présentes. Joseph Kabila reçoit les cadres de sa coalition, ce mardi, dans sa ferme privée, à Kinga-kati, à 80 km de la capitale. Un après-midi de travail suivi d'un dîner.

La presse congolaise croit savoir qu'à cette occasion le maître de Kinshasa rendra publiques ses intentions : désigner un dauphin pour la présidentielle de fin décembre 
ou violer la Constitution et se présenter pour un troisième mandat.

Mais cette fois, encore, la veille de la date butoir, Joseph Kabila ne dit rien.
Lui et son camp ont en effet jusqu'à ce mercredi, 16h30 heure locale, pour déposer une candidature FCC.
 

Autres candidatures

L'opposition, elle, est prête. Felix Tshisekedi, chef de file de l'UDPS - l'Union pour la démocratie et le progrès social - a déposé sa candidature ce mardi. La veille, c'est le président de l'Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhé, qui s'est rendu à la commission électorale. Jeudi dernier, 24 heures après son retour d'exil, Jean-Pierre Bemba était le premier poids lourd de l'opposition à faire acte de candidature : "Même de La Haye j'avais écrit à l'attention de l'opposition une lettre demandant déjà en décembre 2017 que l'opposition puisse se réunir. Qu'on ait des actions communes, qu'on ait une stratégie commune tout en gardant l'autonomie de chaque parti." 

Ces trois hommes envisageraient même, à terme, une candidature unique, pour cette élection présidentielle à un tour :
 

Je crois que nous allons avoir une rencontre impérative au mois de septembre à l'extérieur du pays malheureusement parce que certains d'entre nous ne peuvent pas revenir ici je pense. J'en profite pour saluer d'ailleurs mon frère, Moïse Katumbi.

Félix Tshisekedi, chef de file de l'UDPS

Une figure de l'opposition anti-Kabila manque toujours à l appel : Moïse Katumbi reste coincé en Zambie, empêché de rentrer en RDC. Pour lui aussi, ce mercredi 8 août est la date butoir pour déposer sa candidature à la présidentielle.