Afrique

RDC : la LUCHA veut "balayer les médiocres"

Chargement du lecteur...
© TV5Monde

"Balayons les médiocres", il s'agit du mot d'ordre de la société civile pour ce début de campagne. Le Comité Laïc de coordination et la Lucha passent de maison en maison pour inciter les congolais à voter massivement le 23 décembre 2018. 

dans
Eux aussi débutent leur campagne. Les membres de la Lucha vont garder un oeil sur les prochaines élections. Le mouvement exige la radiation pure et simple de la candidature d'Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Joseph Kabila.
Il l'accuse d'abus de biens de l'état lors de sa campagne électorale.

"Balayer les médiocres, appel à faire un bon choix de vote, prendre conscience, ne pas donner sa voix à ceux qui les ont appauvrit." explique Jean-Pierre Mulumba, Militant de la LUCHA.

Il s'agit donc d'un grand nettoyage du côté de la majorité mais aussi de l'opposition. La LUCHA veut des élections crédibles cette fois et ne tolèrera aucun report du vote. 

Appel à la vigilance citoyenne

Le Comité laïc de coordination s'est joint à ce mouvement, eux insistent sur l'utilisation des machines à voter lors du scrutin du 23 décembre. "Le Comité laïc lance un appel pour trouver un concensus sur la machine à voter." précise Isidore Ndwaywel, Porte-parole du CLC.

Pas question pour eux d'utiliser les machines à voter pour choisir son candidat. Le CLC, comme la Lucha, s'insurge aussi contre le fichier électoral qu'il estime corrompu. Les deux mouvements appellent les citoyens à la vigilance.