Afrique

RDC : le naufrage d'une pirogue aurait fait 150 disparus sur le lac Kivu

Chargement du lecteur...
©TV5MONDE

Le territoire congolais de Kalehe dans le Sud-Kivu, est à nouveau en deuil. Plus de 150 personnes seraient portées disparues suite, au naufrage dans les eaux du lac Kivu d'une pirogue motorisée. L'hypothèse d'une embarcation surchargée est avancée.

Sa pirogue, c'est toute sa vie, celle d'un pêcheur congolais du lac Kivu, frontière entre la RDC et le Rwanda surtout réserve nourricière et voie de navigation pour ses riverains.

Mais sur ses eaux d'apparence paisibles, le danger peut-être mortel. Safari en témoigne. Lundi 15 avril 2019, en début de soirée avec d'autres pêcheurs, il est appelé par les autorités à la rescousse de naufragés d'une pirogue motorisée.

"Aucun passager n'avait de gilet de sauvetage alors que cela leur aurait sauver la vie. La plupart de ceux que nous avons retrouvé, s'en sont sortis d'eux-mêmes  et je ne connais pas le nombre exact de portés disparus", explique Safari.

"De telles pirogues ne peuvent pas transporter 100 personnes"

Ce drame s'est joué après 19h, l'embarcation quitte la ville de Goma, capitale du Nord Kivu, direction le Sud Kivu vers le territoire de Kalehe. Les conditions climatiques sont mauvaises. La pirogue à moteur chavire. 

Un tweet de la présidence congolaise fait état de 150 disparus. Un bilan difficile à confirmer par les autorités locales. "De telles pirogues ne peuvent pas transporter 100 personnes, ... mais tout au plus 50 personnes", indique Adolphe Bizimungu, gouverneur par intérim du Sud-Kivu.

Trois morts, plus d'une trentaine de rescapés et combien de disparus ?
Si le chiffre de 150 personnes donné par le présidence congolaise est sujet à caution, 
l'émotion de Félix Tshisekedi à l'égard de cette tragédie du lac Kivu marque les esprits.