Afrique

RDC : les restes de Patrice Lumumba rapatriés d'ici le 30 juin ?

Patrice Lumumba, au centre, célébrant la décision du Parlement le 7 septembre 1960 qui a refusé la demande de sa démission déposée par Joseph Kasavubu.
Patrice Lumumba, au centre, célébrant la décision du Parlement le 7 septembre 1960 qui a refusé la demande de sa démission déposée par Joseph Kasavubu.
© AP

Le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi souhaite que les restes de Patrice Lumumba, héros de l'indépendance congolaise, soient rapatriés d'ici la prochaine fête de l'Indépendance le 30 juin 2021.

Le chef de l'État l'a annoncé devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès : "J'annonce qu'en juin 2021, en marge du 61e anniversaire de notre indépendance, la patrie témoignera sa reconnaissance envers le Premier ministre Patrice Lumumba".

Félix Tshisekedi a évoqué le "rapatriement des reliques" de ce "héros" national, considéré comme une icône panafricaine , "à qui on donnera enfin une sépulture digne de son sacrifice pour la patrie".
 

Patrice Lumumba a été assassiné par des séparatistes katangais et des mercenaires belges le 17 janvier 1961 dans le sud-est du pays pendant le chaos qui a suivi la proclamation de l'indépendance de l'ancienne colonie belge.

Chargement du lecteur...


Le jour de l'indépendance, le 30 juin 1960, Patrice Lumumba, alors premier ministre, avait dénoncé le colonialisme et le racisme, dans une mémorable diatribe en présence du jeune roi des Belges Baudouin. Son corps n'a jamais été retrouvé.

En septembre, la justice belge a répondu favorablement à une demande de la famille de Patrice Lumumba de lui restituer une dent attribuée au leader congolais assassiné. Cette dent avait été saisie dans la famille d'un policier belge ayant contribué à faire disparaître le corps.

Revoir l'émission "Afrique Presse" du 25 janvier 2013 consacrée à la mort de Patrice Lumumba

Présentée par Denise Epoté avec, depuis Kinshasa, Roland Lumumba, le fils de Patrice Lumumba, et en duplex depuis Bruxelles Marie-France Cros du quotidien "La Libre Belgique", Patrice On'Okoko Osodu Lumumba - neveu de Patrice Lumumba -, et Assane Diop de Radio France Internationale.

Chargement du lecteur...