Afrique

Rwanda : le mercenaire Bob Denard pourrait avoir été impliqué dans le génocide des tutsis

Chargement du lecteur...
TV5MONDE

Le célèbre mercenaire français Bob Denard, mort en 2007, est intervenu en 1994 au Rwanda en faveur du régime hutu et des auteurs du génocide, assure l'association Survie, critique de la politique étrangère de la France en Afrique. Portrait de l'homme.

dans

Il était appelé le "chien de guerre" ou encore l'"affreux" .... Bob Denard était certainement le mercenaire le plus connu au monde.

Il débute sa carrière dans les commandos de la marine nationale, direction l'Indochine et l'Algérie.
En 1961, il entre dans le circuit trouble des mercenaires. Il part pour l'ancien Congo belge, désormais la RDC. Il est alors au service des rebelles du Katanga.

Mais son nom est surtout indissociable de l'archipel des Comores. Au moment de l'indépendance de cette colonie française en 1975, Bob Denard est à la tête d'un coup d'état... Trois ans plus tard, nouveau coup d'état... et cette fois l'homme est soupçonné d'avoir assassiné le président Ahmed Abdallah.

Pour ces faits d'arme, il sera acquité, au bénéfice du doute.

Bob Denard se rend ensuite sur le continent africain. Opérations en Angola, au Nigeria, au Gabon.... et un coup d'état raté au Bénin en 1977, cette fois il sera condamné : 5 ans de prison avec sursis.

Ses relations avec l'état français ont toujours été troubles.... 

En juin 1978,  Bob Denard expliquait :
"Je n'ai jamais agit contre mon pays, au contraire j'ai toujours cherché à préserver mes origines, et bien sûr à ne pas mettre mon pays en difficulté."

En 1995, ce sera le coup d'état de trop.... il revient aux Comores. Mais il est sous le coup d'un mandat d'arrêt du tribunal de Paris. Et cette fois l'armée française le capture. La France laisse pourtant au pouvoir les opposants que le mercrenaire avait aidé.
C'est en 2006 qu'il sera jugé pour ces faits.... et condamné à 5 ans de prison avec sursis.
Bob Denard disait assumer ses responsabilités.

Après 40 ans d'actions en Afrique, il a finalement été emporté par la maladie d'Alzheimer à 78 ans. C'était en 2007... mais aujourd'hui encore son nom ressort. Il pourrait être impliqué dans le génocide des tutsi au Rwanda à la fin des années 90.