Afrique

Rwanda : les journalistes face au pouvoir de Paul Kagame

Chargement du lecteur...

"Menacés, emprisonnés voire tués" : pour Anjan Sundaram, le constat est sans appel, la situation des journalistes indépendants au Rwanda est catastrophique. Ce grand reporter relate son expérience à Kigali dans un livre témoignage "Bad News".

dans

En 2005, Anjan Sundaram abandonne ses études de mathématiques à l'université de Yale pour devenir journaliste en République Démocratique du Congo. Il devient grand reporter pour plusieurs médias internationaux et est invité en 2009 à former des journalistes locaux au Rwanda.

Des liens se tissent, progressivement Anjan Sundaram devient le témoin direct de la dégradation des conditions de travail de ces journalistes et des menaces dont ils sont la cible. 

Un par un, ces journalistes ont commencé à être attaqués, emprisonnés, torturés et même tués par le régime rwandaisAnjan Sundaram
Que risque un journaliste qui se met en travers de la route du président Paul Kagame? Licenciement, pressions économiques ou sur la famille, exactions physiques et harcèlement : difficile dans ces conditions d'exercer un journalisme indépendant dans le pays. 
 
Il y a toujours des journalistes qui essaient, mais il n'y a en général qu'une voix, celle du gouvernement, c'est très dangereux compte tenu de l'histoire du Rwanda, l'histoire du génocide.Anjan Sundaram
Le journaliste a écrit le livre "Bad News" pendant son séjour au Rwanda de 2009 à 2016 Il a lui même été menacé à la sortie de son livre en 2016. D'abord édité en anglais, il vient d'être traduit en français.