Afrique

Sénégal : le président Macky Sall bientôt en Russie et en Ukraine au nom de l'Union Africaine

Le président sénégalais Macky Sall se rendra prochainement en Russie et en Ukraine.
Le président sénégalais Macky Sall se rendra prochainement en Russie et en Ukraine.
Johanna Geron, Pool Photo via AP

Macky Sall, le président sénégalais, indique ce dimanche qu'il se rendrait prochainement en Russie et en Ukraine au nom de l'Union africaine dont il assume actuellement la présidence. Aussi dans les semaines à venir, les chefs d'Etat africains devraient rencontrer Volodymyr Zelensky, le président ukrainien.

Actuellement à la présidence tournante de l'Union africaine, le chef d'Etat sénégalais Macky Sall a déclaré lors d'une conférence de presse commune avec le chancelier allemand Olaf Scholz qu'il avait reçu mandat de l'UA pour effectuer un voyage en Russie et en Ukraine. La Russie avait adressé une invitation en ce sens. Le déplacement, initialement prévu le 18 mai, n'a pu avoir lieu "pour des raisons de calendrier", et il a proposé de nouvelles dates.

Volodymyr Zelensky veut "communiquer avec les chefs d'Etat africains"

"Dès que c'est fixé, je me rendrai naturellement à Moscou, et aussi à Kiev, et nous avons aussi accepté de réunir l'ensemble des chefs d'Etat, qui le souhaitent, de l'Union africaine, avec le président (ukrainien Volodymyr) Zelensky qui avait exprimé le besoin de communiquer avec les chefs d'Etat africains", explique Macky Sall. "Cela aussi sera fait dans les semaines à venir".

A (re) voir: Le grand retour de la Russie en Afrique

Chargement du lecteur...
Débat en présence de Mikhaïl Lebedev, professeur au Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques de Paris et Toussaint Alain, co-président de l'Alliance Afrique-Russie

L'invasion de l'Ukraine par la Russie a divisé les pays africains. Elle a aussi durement affecté leurs économies, avec la hausse du prix des céréales et les pénuries de carburant par exemple.  "En tant que président en exercice de l'Union africaine, j'ai exprimé au chancelier nos sérieuses préoccupations quant à l'impact de la guerre sur nos pays, pays africains, la flambée généralisée des prix et les pénuries", a affirmé M. Sall. Olaf Scholz, qui entame sa première visite en Afrique en tant que chancelier, a répondu au chef de l'Etat sénégalais que la hausse des prix des denrées alimentaires et des carburants et la menace de la famine ne laissaient pas les Ocidentaux indifférents, promettant de tout faire pour aider.

Le Sénégal, aux relations fortes avec les pays occidentaux, avait surpris le 2 mars en s'abstenant lors d'un vote de l'Assemblée générale de l'ONU en faveur d'une résolution qui exigeait "que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l'Ukraine". Le pays avait en revanche voté le 24 mars une seconde résolution exigeant de la Russie un arrêt immédiat de la guerre.

A (re) lire: Quels sont les réseaux pro-russes en Afrique ?

Le conflit "nous affecte", mais se déroule sur un autre continent, a dit Macky Sall. "Nous voulons la paix même si nous condamnons l'invasion", a-t-il dit plus explicitement que par le passé. "Nous travaillons nous pour qu'il y ait une désescalade". Il a préconisé un cessez-le-feu, un dialogue et "une paix juste pour l'Ukraine, pour la Rusie aussi".