Afrique

Sénégal : les utilisateurs d'Orange appellent au boycott

Chargement du lecteur...
© TV5Monde

Au Sénégal, les usagers sont vents debouts contre Orange. Ils estiment que l'opérateur pratique des prix excessifs. Pour exprimer leur colère, une journée de boycott a été organisée.

dans

Ils enlèvent leurs puces de téléphone en signe de protestation contre Orange ! Au Sénégal, l'opérateur téléphonique possède plus de la moitié du marché et l'année dernière, il a baissé de 20% ses tarifs à deux reprises. Pourtant, les sénégalais appellent au boycott :


C'est un ras-le bol contre Orange, le monopole sur l'internet, les tarifs excessifs qu'ils imposent au client, la mauvaise qualité du réseau, les services d'Orange money, les dépôts et les retraits.

Seydina Kane Diallo, coordonnateur du boycott contre Orange

Derrière le boycott, un homme, Seydina Kane Diallo. Il a créé une page Facebook en 2012, "Si toi aussi tu te sens arnaqué par Orange" pour dénoncer les pratiques de l'entreprise et surtout la limite de validité des recharges de crédit :


Tu achètes du crédit, Orange te dit que la validité est d'une semaine ou d'un mois. C'est comme si j'allais acheter un sac de riz à la boutique et que le boutiquier me disait : 'monsieur, vous le consommez pendant 30 jours sinon je vais venir récupérer le reste' alors que cela m'appartient ! Je l'ai payé de ma poche, c'est mon budget, je suis indépendant de l'utiliser comme je le veux, comme je le sens !

Seydina Kane Diallo, coordonnateur du boycott contre Orange

Même chez ceux qui travaillent en lien avec Orange, la colère gronde. Khalil Ndiaye est un intermédiaire : dans sa boutique, il vend du crédit Orange mais propose aussi d'utiliser les services de transfert de fonds, Orange Money. Mais depuis quelques mois, son commerce souffre de la politique du géant français.

Orange n'a pas souhaité réagir officiellement à cette affaire et a insisté sur la baisse de leurs tarifs et leurs régulières promotions mais hier, dans la soirée, de nouvelles offres, moins chères, étaient disponibles sur leur site internet.