Sénégal : saisie record de plus d'une tonne de cocaïne à Tambacounda

Les douanes sénégalaises ont saisi une quantité inédite de cocaïne à Kidira, à la frontière du Mali. Le gouverneur de Tambacounda appelle à des mesures renforcées pour combattre le trafic de drogue et souligne l'importance de la coopération entre les autorités et les populations locales.

Image
Cocaïne saisie

Dans cette capture d'écran tirée d'une vidéo du ministère belge des Finances, des sacs et des stupéfiants emballés dans du plastique sont vidés d'un conteneur dans le port d'Anvers, en Belgique, en 2021. La cocaïne se propage à un rythme alarmant à travers l'Europe, en grande partie via les ports mondiaux d'Anvers et de Rotterdam. L’annonce du mardi 10 janvier 2023 concernant des saisies massives pourrait bien cacher une vérité plus grande : les cartels sud-américains lancent toujours plus de cocaïne sur le marché européen. (Ministère belge des Finances via AP)

AP
Partager1 minute de lecture

Un camion frigorifique transportant 1137 kilos de cocaïne a été intercepté par les douanes sénégalaises à Kidira, une localité de la région de Tambacounda, située au sud-est du Sénégal. Kidira, ville frontalière avec le Mali, se trouve au croisement des routes nationales 2 et 3, des axes permettant de rallier la Gambie mais aussi la Mauritanie. 

Après le passage du véhicule au scanner, une image suspecte a révélé la présence de 1137 kilos de cocaïne d’une valeur de 138 870 229 euros (soit 90 960 000 000 FCFA).

Le gouverneur de Tambacounda, Guedj Diouf, s’est rendu sur les lieux pour constater le trafic illégal de cocaïne. 

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...

Il s’agit de la plus importante saisie terrestre effectuée au Sénégal. Lors de sa visite, Guedj Diouf a invité les autorités sénégalaises à renforcer les moyens des douanes pour lutter contre le trafic de drogue. 

Il a également appelé les populations à collaborer avec les forces de défense et de sécurité pour mieux combattre la criminalité transfrontalière, selon la Radiotélévision Sénégalaise (RTS). 

Le gouverneur a aussi souligné l’importance de déployer un dispositif de contrôle supplémentaire au niveau de Gouloumbou, afin de verrouiller les principaux accès utilisés par les trafiquants.

De nombreuses autres saisies ont été enregistrés l'an dernier. Récemment en décembre, à Kolda, 690 kilogrammes ont été interceptées au large des côtes sénégalaises, ainsi que 92 kilogrammes de cocaïne à Koumpentoum le 31 mars dernier. Le gouverneur de Tambacounda a demandé un renforcement des moyens matériels et humains de la douane pour faire face au trafic de drogue.