Sommet de la vaccination : un investissement de plus d'un milliard de dollars attendu pour l'Afrique

"Plus d'un milliard de dollars" sera annoncé pour accélérer la production de vaccins sur le continent africain lors du Forum mondial de l'innovation et de la souveraineté vaccinale organisé jeudi à Paris. C'est ce qu'avance l'Elysée. 

Image
Vaccins Choléra

Images d'un centre de traitement en Zambie sur le choléra le 12 janvier 2024. Cette épidémié a tué plus de 400 personnes au début de l'année. 

 

AP Photo
Partager1 minute de lecture

Un "nouveau mécanisme pour accélérer le financement de production de vaccins sur le continent africain" sera lancé lors de cet événement auquel participeront plusieurs présidents africains, le directeur de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Alliance du vaccin (Gavi), a-t-on indiqué de même source.

La somme des annonces des pays financeurs, dont les Etats-Unis, le Canada, la Commission européenne, l'Allemagne, la France, l'Italie, la Corée du Sud et le Japon, "va dépasser le milliard de dollars" (935 M EUR environ), a chiffré l'Elysée, précisant que la partie européenne "devrait contribuer aux trois-quarts" de ce montant.

Un milliard de dollars attendu

De la même façon qu'elle investit pour sa propre souveraineté sanitaire et relocalise des unités de production, "l'Europe accompagne le continent africain à faire de même" et va aider à "mettre sur pied une agence africaine du médicament" à l'image de l'agence européenne du médicament.

Le chancelier allemand Olaf Scholz interviendra en visioconférence. Ce sommet vise à aider les fabricants de vaccins en Afrique et soutenir la diversification régionale de la production de vaccins. La question de l'inégalité de l'accès aux vaccins sur le continent africain a été mise en lumière par la pandémie de Covid. 

Actuellement l'Afrique, où sévit une épidémie de choléra, est confrontée à une pénurie de vaccins anti-choléra. "Des annonces spécifiques seront faites à l'occasion de ce forum pour répondre à cette pénurie", souligne l'Elysée.

Pénurie de vaccins anti-choléra

Le paludisme fera aussi "partie des sujets évoqués jeudi" par l'Alliance du vaccin qui incitera par ailleurs les donateurs à participer au financement dont elle aura besoin pour tous ses programmes de vaccination à partir de 2026 et jusqu’à 2030.

Un grand nombre de producteurs de vaccins présents en Afrique, tels que Aspen, Biovac, Eubiologics, Institut Pasteur de Dakar, participeront à ce sommet et des annonces sont attendues de la part du fleuron pharmaceutique français Sanofi, selon l'Elysée.

"Un mix d'entreprises multinationales et d'entreprises locales ont vocation à coopérer", souligne cette source.

Le président français Emmanuel Macron va accueillir plusieurs présidents africains, dont celui du Sénégal, du Ghana, du Rwanda et du Botswana, selon l'Elysée.

Il doit s'entretenir également avec le président de la Commission de l'Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, "pour faire le point sur l'agenda de la souveraineté sanitaire en Afrique" et faire "un tour d'horizon des crises qui secouent encore le continent", notamment au Soudan et dans la région des Grands Lacs.