Afrique

Soudan : l'émissaire de l'ONU a rencontré le général al-Burhane et le Premier ministre limogé

Le chef de l'armée soudanaise, le général Abdel-Fattah al-Burhane, prend la parole lors d'une conférence de presse au commandement général des forces armées à Khartoum, au Soudan, le mardi 26 octobre 2021.
Le chef de l'armée soudanaise, le général Abdel-Fattah al-Burhane, prend la parole lors d'une conférence de presse au commandement général des forces armées à Khartoum, au Soudan, le mardi 26 octobre 2021.
©AP Photo/Marwan Ali

L'émissaire de l'ONU au Soudan, l'Allemand Volker Perthes, a rencontré mercredi 27 octobre l'homme fort du pays, le général Abdel Fattah al-Burhane et le Premier ministre limogé Abdallah Hamdok qui "n'est pas libre de ses mouvements", a indiqué le porte-parole des Nations unies, Stéphane Dujarric.

Volker Perthes "a rencontré le général al-Burhane pour discuter des développements récents" au Soudan, a déclaré le porte-parole lors de son point-presse quotidien, en réponse à des questions sur le coup d'Etat militaire.

Il lui "a réaffirmé" les évolutions réclamées par l'ONU, à savoir "un retour au processus de transition" en vertu des documents constitutionnels et "bien sûr une libération immédiate de tous ceux qui ont été arbitrairement arrêtés", a ajouté Stéphane Dujarric.

[Le Premier ministre] n'est pas libre de ses mouvementsVolker Perthes, émissaire de l'ONU

L'émissaire de l'ONU a aussi eu "l'occasion, il y a peu, de rencontrer le Premier ministre Hamdok dans sa résidence où il reste sous bonne garde", a-t-il aussi indiqué.
 

Chargement du lecteur...

"Il est en quelque sorte assigné à résidence. Il n'est pas libre de ses mouvements et il devrait l'être", a fait valoir le porte-parole, sans donner plus de détails sur les entretiens avec le général al-Burhane et le Premier ministre limogé par l'officier.