Tchad : l'après-Idriss Déby

Aux obsèques d'Idriss Déby, le président français Macron arrive au premier rang pour s'installer aux côtés du général Mahamat Déby Itno, le fils du défunt président-maréchal. N'Djamena, le 23 avril 2021. (AP)

Après 30 années de pouvoir, Idriss Déby Itno est mort au combat contre les rebelles du Fact. Il venait tout juste d'être réélu pour un sixième mandat. Cette disparation brutale du président-maréchal bouleverse tous les scénarios dans le pays mais aussi dans une région en proie à la guerre contre les djihadistes où le Tchad joue un rôle majeur. La France qui a fait du Tchad un partenaire stratégique a perdu un acteur clé dans son dispositif militaire symbolisé par le quartier général de sa force Barkhane à N'Djamena, la capitale tchadienne.
 

8 : 00
Quatorze mois après la mort du président Idriss Déby, son fils Mahamat dirige toujours le pays en tant que président du Conseil militaire de...
1 : 10
Max Loalngar, l'avocat tchadien et porte-parole de la principale coalition d'opposition du pays, Wakit Tama, a été interpellé et placé en détention...
1 : 53
Après celle de la veille, de nouvelles manifestations pour dénoncer le soutien de la France aux autorités militaires se sont tenues dimanche 15 mai...
Le fils de Idriss Déby, Mahamat Déby, a été nommé à la tête de la transition politique il y a un an. 
Il y a un an, le jour de l’annonce de la mort de son père, le jeune général Mahamat Idriss Déby était nommé à la tête du Conseil...
2 : 42
La transition au Tchad devait durer 18 mois. Un an après la mort du président Idriss Déby, à six mois de l'échéance, cette promesse semble...
 Mahamat Idriss Deby, chef du Conseil militaire de transition (CMT), lors des funérailles nationales de son père Idriss Déby  nationales à N'Djamena, au Tchad, vendredi 23 avril 2021. 
Il y a un an, l'armée annonçait la mort du président tchadien Idriss Déby Itno, à la tête d'un pouvoir autoritaire depuis trente...
La junte au pouvoir au Tchad depuis la mort du président Idriss Déby, tué il y a dix mois au front contre la rébellion, entame ce 13 mars au Qatar des négociations de paix longtemps retardées avec d'innombrables groupes rebelles.
La junte au pouvoir au Tchad entame ce 13 mars au Qatar des négociations de paix longtemps retardées avec d'innombrables groupes rebelles. Ce "pré-dialogue de Doha" promis depuis de longs mois et initialement prévu le 27 février, avait été repoussé à la dernière minute au 13 mars.
Le président par intérim, le général Mahamat Idriss Deby, au centre sur la photo accueilli par le President Muhammadu Buhari, lors d'une visite à Abuja, Nigeria, le 14 mai 2021.
L'histoire du Tchad indépendant, colonie française jusqu'en 1960, est ponctuée de coups d'État ou tentatives, et d'offensives de...
8 : 55
L’un des seuls saxophonistes tchadiens, Doro Dimanta, est de retour avec un nouvel album intitulé, Baguirmi Jazz, qui sortira en mars prochain. Ce...
1 : 29
La coalition Wakit Tama a rencontré, jeudi 10 février, le président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby. Cette démarche marque le...
Le général Idriss Déby Ito, à la tête du gouvernement provisoire du Tchad, le 12 novembre 2021 après avoir rencontré le président français Emmanuel Macron à l'Élysée.
Le dialogue national en vue d'élections "libres et démocratiques", promis au Tchad dans les 18 mois au lendemain de la mort...
1 : 37
Une vingtaine de détenus ont été libérés au Tchad. Ces hommes emprisonnés pour des faits de rébellion ont bénéficié de la loi d’amnistie votée par...
1 : 34
Les 93 membres du Conseil national de transition (CNT) ont été désignés par le chef de la junte au pouvoir, Mahamat Idriss Déby. Haroun Kabadi,...

Pages