Tchad : l'après-Idriss Déby

Aux obsèques d'Idriss Déby, le président français Macron arrive au premier rang pour s'installer aux côtés du général Mahamat Déby Itno, le fils du défunt président-maréchal. N'Djamena, le 23 avril 2021. (AP)

Après 30 années de pouvoir, Idriss Déby Itno est mort au combat contre les rebelles du Fact. Il venait tout juste d'être réélu pour un sixième mandat. Cette disparation brutale du président-maréchal bouleverse tous les scénarios dans le pays mais aussi dans une région en proie à la guerre contre les djihadistes où le Tchad joue un rôle majeur. La France qui a fait du Tchad un partenaire stratégique a perdu un acteur clé dans son dispositif militaire symbolisé par le quartier général de sa force Barkhane à N'Djamena, la capitale tchadienne.
 

1 : 31
Le président Idriss Déby Itno, qui dirige le Tchad d'une main de fer depuis 30 ans, se dirige vers un sixième mandat avec 79,32 % des suffrages...

Pages