Tchad : le principal opposant à la junte, Yaya Dillo Djerou, tué dans un assaut de l'armée contre son parti

Le principal opposant à la junte du général Mahamat Idriss Déby Itno au Tchad, son cousin Yaya Dillo Djerou, a été tué mercredi 27 février dans l'assaut par l'armée du siège de son parti. C'est ce qu'a annoncé à l'AFP jeudi le porte-parole du gouvernement.

Image
Yaya Dilo

Yaya Dillo Djerou, ici à l'antenne de TV5MONDE en 2021, était un des principaux opposants au pouvoir du général Mahamat Idriss Déby Itno. Il était également son cousin germain.

TV5MONDE
Partager1 minute de lecture

Dans la matinée, le procureur de la république de N'Djamena avait fait état de "morts parmi lesquels Yaya Dillo", survenus le 28 février sans donner de précisions sur les circonstances.

Yaya Dillo est mort "là ou il s'était retranché, au siège de son parti. Il n'a pas voulu se rendre et a tiré sur les forces de l'ordre", précise Abderaman Koulamallah, porte-parole du gouvernement et ministre de la communication.

Lire : tirs dans la capitale près d'un parti d'opposition accusé d'une attaque contre le siège des renseignements

L'opposant était accusé d'avoir mené, dans la nuit de mardi à mercredi, une attaque contre les locaux des services de renseignements à la suite de l'arrestation d'un de ses militants pour "tentative d'assassinat contre le président de la Cour suprême".

Interrogé par l'AFP, quelques heures avant sa mort, Yaya Dillo avait farouchement nié et dénoncé "un mensonge" et une "mise en scène" destinée à écarter sa candidature contre le général Déby à la présidentielle prévue le 6 mai prochain.