Afrique

Tchad : obsèques nationales d'Idriss Déby Itno

Des soldats tchadiens portent le cercueil du Maréchal Idriss Déby Itno, le 23 avril 2012 à N'Djamena. (AP)
Des soldats tchadiens portent le cercueil du Maréchal Idriss Déby Itno, le 23 avril 2012 à N'Djamena. (AP)

Le Tchad rend un dernier hommage au président Maréchal Idriss Déby Itno, décédé le 20 avril des suites de ses blessures dans les combats avec des rebelles. Il avait dirigé le pays pendant 30 ans et venait d'être réélu. Plus d'une dizaine de chefs d'Etat étrangers ont fait le déplacement. Le français Emmanuel Macron est le seul président occidental présent.

13h30 GMT

La dépouille d'Idriss Déby est emmenée en avion à plus d'un millier de km de N'Djamena, à Amdjarass, petit village non loin de sa ville natale de Berdoba, dans l'extrême nord-est du pays, où il sera inhumé au côté de son père dans l'intimité de sa famille.

12h30 GMT

Après la cérémonie, les proches du président se rendent à la grande mosquée de N'Djamena où a lieu une grande prière.

La vie s'est arrêtée d'un coup pour la prière et le dernier hommage au président Idriss Déby, à la Grande Mosquée de N'Djamena, au Tchad, le vendredi 23 avril 2021.
La vie s'est arrêtée d'un coup pour la prière et le dernier hommage au président Idriss Déby, à la Grande Mosquée de N'Djamena, au Tchad, le vendredi 23 avril 2021.
© Aurélie Bazzara-Kibangula

Emmanuel Macron, lui, rencontre les cinq chefs d'Etat du G5 Sahel après les funérailles au QG de Barkhane, la force antidjihadiste française au Sahel installée au Tchad, pour des entretiens avec le général Marc Conruyt, commandant de Barkhane, a indiqué l'Elysée. Puis le président français s'est envolé pour Paris.

11h30 GMT

Emmanuel Macron prend la parole : "La France ne laissera jamais personne, ni aujourd’hui, ni demain, remettre en cause la stabilité et l'intégrité du Tchad", a promis le président.

Chargement du lecteur...

"Cher Président, cher Maréchal, cher Idriss (...) vous avez vécu en soldat, vous êtes mort en soldat, les armes à la main", a déclaré M. Macron en préambule. "La France sera également là pour faire vivre la promesse d'un Tchad apaisé", a-t-il poursuivi, en appelant le Conseil Militaire de transition (CMT) dirigé par le jeune général Mahamat Idriss Déby, qui a promis des "élections libres et démocratiques dans 18 mois", à promouvoir la "stabilité, l'inclusion, le dialogue, la transition démocratique".

Lire aussi >>> Idriss Déby ou l'art de se rendre indispensable à la France

10h00 GMT

Les membres de la famille du président défunt prennent la parole chacun leur tour. Dans son discours, Abdelkerim Idriss Déby, le fils du président et premier à lui rendre hommage, a souligné « une incarnation du courage et de l’altruisme ».

La première Dame Hinda Déby Itno, en lafaye noir, souligne « un président que le peuple tchadien a aimé » et fini par s’effondrer en larmes au pupitre.

La Première Dame et veuve du président défunt Idriss Déby Itno, au centre, arrive à la cérémonie de funérailles à N'Djamena, le 23 avril 2021.
La Première Dame et veuve du président défunt Idriss Déby Itno, au centre, arrive à la cérémonie de funérailles à N'Djamena, le 23 avril 2021.
AP/Christophe Petit Tesson

Lire aussi >>> Tchad, mort d'Idriss Déby : les réactions africaines et françaises

09h30 GMT

Le cerceuil d'Idriss Déby, monté sur le plateau d'un pick-up, drapé du drapeau national et entouré de soldats de la garde présidentielle, est arrivé place de la Nation.

09h00 GMT

Mahamat Idriss Déby, le président du Conseil Militaire de Transition (CMT) est arrivé.

Le président français Emmanuel Macron a pris place aux côtés du président du CMT Mahamat Idriss Déby.

Voir aussi : Au Tchad, ce qu'il faut savoir sur Mahamad Idriss Déby, le nouveau président

Chargement du lecteur...

08h30 GMT

Les délégations étrangères sont en train d’arriver. Alpha Condé, président de Guinée ou encore le président centrafricain Touadera sont déjà là. La cérémonie a pris un peu de retard.

Chargement du lecteur...

Avant le début des funérailles, le président français Emmanuel Macron et ses homologues nigérien, burkinabé, malien et mauritanien ont rendu visite ensemble au général Mahamat Idriss Déby, qui préside une junte de 15 généraux ayant succédé au défunt et lui ont exprimé "leur unité de vues", a indiqué une source à l'Elysée, ajoutant: "le G5 Sahel est mobilisé aux côtés du Tchad et a fait part de son soutien commun au processus de transition civilo-militaire pour la stabilité de la région".

Lire aussi >>> Tchad : une transition militaire aux contours flous

08H00 GMT

Onze chefs d'État sont attendus dans la capitale tchadienne pour assister aux obsèques d'Idriss Déby Itno, dont ceux des quatre autres pays du G5 Sahel, force militaire anti-djihadiste épaulée par la France : Mali, Niger, Burkina Faso et Mauritanie.

Sont présents aussi le président du Conseil souverain soudanais, le général Abdel Fattah al-Burhan, et le Congolais Félix Tshisekedi, président en exercice de l'Union africaine (UA), lle Nigérien Mohamed Bazoum ou encore le représentant de la diplomatie européenne Josep Borrell.

Les obsèques officielles se dérouleront en début de matinée sur la place de la Nation de N'Djamena. Le défilé militaire n'a pas encore commencé, comme en témoigne notre correspondante Aurélie Bazzara-Kibangula.

 « C’est notre père qui est parti » nous a dit Zara, à peine majeure. A côté d’elle, ses amies, sont visiblement très émus par le décès du seul président qu’elles ont connu.

Après les honneurs militaires et différentes prises de parole, une prière devait être dite à la Grande Mosquée.

La dépouille d'Idriss Déby sera ensuite emmenée en avion à plus d'un millier de kilomètres, à Amdjarass, petit village qui jouxte sa ville natale de Berdoba, chef-lieu de la province de l'Ennedi Est (nord-est), près de la frontière soudanaise, où il sera inhumé aux côtés de son père.

Voir aussi : Tchad : Idriss Déby, 30 ans au pouvoir

Chargement du lecteur...