Afrique

Tunisie : attentat-suicide en plein centre-ville de Tunis

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE

Une attaque-suicide a eu lieu ce lundi 29 octobre en plein coeur de Tunis sur l’Avenue Habib Bourguiba, qui a fait au moins 20 blessés.

Panique et évacuation générale en ce début d'après midi ce lundi 29 octobre, c'est le chaos sur l'avenue Bourguiba, la grande avenue, le coeur du Tunis moderne. 

Le terrorisme vient encore de frapper la Tunisie en la personne d'une femme kamikaze qui est morte en se faisant exploser à proximité de forces de police, au niveau du théâtre municipal. Le bilan fait état d'une vingtaine de blessés dont une majorité de policiers, qui ont pu être transportés dans les hôpitaux de la capitale. 

Les commerces, nombreux dans le quartier, ont été fermés. Les sites d'information tunisiens ont donné l'identité supposée de l'auteure de l'attentat-suicide. Il s'agirait d'une certaine Mouna Kebla, originaire de Sidi Alouane dans le gouvernorat de Mahdia. Elle était  âgée de 30 ans.

Une accompagnatrice aurait été arrêtée selon Réalités online. D'autres sources font état de 5 autres femmes arrêtées. 

Un porte-parole du ministère de l'intérieur a déclaré que la kamikaze n'était pas connue des services de sécurité. L'attentat est intervenu juste après une marche de protestation dénonçant la mort d'un jeune homme, Aymen Othmani, tué le 23 octobre pendant une opération des Douanes. Néanmoins, on ne sait pas si les deux événements sont liés. 

Il s'agit du premier attentat dans la capitale tunisienne depuis le 24 novembre 2015 quand une attaque-suicide contre un bus de la garde présidentielle avait tué 12 agents. Elle avait été revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique. Pour le moment, l'opération de ce lundi n'a pas été revendiquée. 
 


Réaction sur place avec Maurine Mercier, correspondante de TV5MONDE  :

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE