Tunisie : naufrage d’une embarcation qui transportait 70 migrants

70 personnes migrantes naviguaient en mer Méditerranée, à bord d’une embarcation, qui a chaviré vendredi 15 mars. Une trentaine de passagers sont portés disparus et deux ont été retrouvés morts au large de la côte sud-est de la Tunisie. Trente-quatre autres ont pu être secourus.

Image
06082022 migrants mer Méditerranée open arms

Photo d'illustration. Des migrants, principalement originaires de Tunisie, dans un bateau en bois, assistés par l'ONG espagnole Open Arms lors d'une opération de sauvetage en mer Méditerranée, samedi 6 août 2022.
 

AP/Francisco Seco
Partager1 minute de lecture

Il y avait 70 personnes à bord, avant que leur bateau ne chavire. C’est ce qu’ont indiqué les survivants à la Garde nationale tunisienne, indique l’autorité dans un communiqué. Parmi les passagers recensés, seuls 34 ont pu être repêchés.

"Les navires de la Garde nationale à Zarzis (sud-est de la Tunisie) ont pu intercepter une tentative de franchissement de la frontière maritime, sauvant 34 passagers de différentes nationalités et récupérant deux corps", peut-on lire dans le communiqué des autorités tunisiennes.

La Garde nationale a indiqué qu'elle était toujours à la recherche des passagers manquants. Les survivants ont déclaré aux autorités qu'ils étaient partis d'un "pays voisin" avant que leur bateau ne chavire.

2498 décès en mer Méditerranée en 2023

La Tunisie et la Libye sont les principaux points de départ en Afrique du Nord pour des milliers de migrants clandestins, qui risquent leur vie chaque année dans l'espoir d'une vie meilleure en Europe.

L'Organisation internationale pour les migrations a déclaré que 2498 personnes sont mortes ou ont disparu en tentant de traverser la Méditerranée centrale l'année dernière, soit une augmentation de 75% par rapport à 2022.