Afrique

Un nouveau vaccin contre la typhoïde testé au Malawi

Chargement du lecteur...
N. Loppy / C. Dehondt
©TV5Monde

Le Malawi a lancé un nouveau vaccin contre la typhoïde ciblant environ 24 000 enfants. Les essais porteront sur l'efficacité et le rapport coût-efficacité du vaccin conjugué contre la fièvre la typhoïde sur une période de six mois et sera administré dans les zones à haut risque. 

dans
Au moins cent cas de fièvres typhoïdes ont été enregistrés dans le canton de Ndirande, une zone fortement exposée à la maladie. La fièvre typhoïde est habituellement traitée avec des antibiotiques. Mais l'accès aux antibiotiques dans les régions pauvres est parfois limité. Le nombre de cas pourrait augmenter, les autorités ont donc décidé d'agir et souhaitent vacciner près de 24 000 enfants

La fièvre typhoïde se déclare suite à l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés par des selles. Sur place des équipes chargées de collecter les données ont identifié une nouvelle souche de la fièvre typoïde venue du sous continent indien
 
L'arrivée de ce vaccin est très importante à Ndirande Nous avons une énorme population, d'environ 140 000 personnes. Grâce à l'étude menée par  nos collègues nous avons constaté que Ndirande a beaucoup de cas de typhus. Donc, l'arrivée de ce vaccin aidera à réduire le nombre de cas que nous recensons.Mwagomba, infirmière cadre

Golden Kondowe, âgé de 4 ans a été le premier enfant à recevoir le vaccin, le mercredi 21 janvier à Blantyre. 

Beaucoup de parents sont sceptiques au sujet du vaccin. Mais je sais que ça va être utile. Nous devons juste protéger nos enfants et nos bébés. La fièvre typhoïde emporte de nombreuses vies à la fois dans les zones rurales et urbaines.Christopher Kondower, habitant de Blantyre

La nouvelle souche identifiée par le corps médical est multi résistante. Sa transmission et sa propagation sont plus rapides. Pour contenir la progression de la fièvre typhoïde, des campagnes de sensibilisation vont être menées partout au Malawi.

 La fièvre typhoïde touche entre 12 et 20 millions de personnes dans le monde entier, dans les régions où la qualité de l'eau et de l'assainissement est faible, en particulier en Asie du sud et en Afrique subsaharienne.